Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un avion-espion américain s'est dangereusement rapproché d’un appareil civil russe

© Photo makaberaCiel (image d'illustration)
Ciel (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 04.12.2021
S'abonner
Un avion de reconnaissance américain qui effectuait un vol au-dessus de la mer Noire a croisé l’itinéraire d’un appareil civil russe et s’est dangereusement rapproché de lui, a annoncé l’Agence des transports aériens russe.
L’Agence des transports aériens russe a confirmé ce 4 décembre qu’un appareil de reconnaissance américain s'était rapproché d’un avion civil russe au-dessus de la mer Noire.

"Le 3 décembre au matin, un avion-espion de l’Otan CL600 réalisait au-dessus de la mer Noire, près du secteur de responsabilité russe, un vol à brusque descente depuis 11.000 mètres d’altitude jusqu’à 9.200 mètres, croisant l’itinéraire établi pour les appareils civils", a indiqué une porte-parole de l’Agence.

Elle a souligné que l'équipage de l’avion militaire n'avait pas répondu aux demandes répétées des contrôleurs.
Or, le secteur était traversé par un avion civil d'Aeroflot qui se rendait de Tel Aviv à Moscou, et un appareil maltais qui avait décollé de Sotchi à destination de Skopje.

"Les itinéraires et altitudes des vols des avions civils ont été rapidement modifiés. Les mesures prises par les contrôleurs russes ont garanti la sécurité des vols dans le secteur au-dessus de la mer Noire", a noté l’Agence.

Elle a ajouté qu’une intensité accrue des vols de l'Otan aux frontières russes augmentait les risques pour les appareils civils. L'Agence proposera d’adresser une protestation par canaux diplomatiques à la suite de cette situation dangereuse.
Le service de presse d'Aeroflot a confirmé l'incident, précisant que l’avion civil transportait 142 passagers.

Des cas répétés

Des chasseurs russes ont escorté, également le 3 décembre, deux avions de l’US Air Force qui se trouvaient près de la frontière russe dans la région de la mer Noire. Selon la Défense russe, il s’agissait d’avions de reconnaissance. Des appareils russes ont été dépêchés sur les lieux en vue d’éviter une violation de la frontière.
Vladimir Poutine avait précédemment relevé le fait de vols réguliers d’avions de l’Alliance à proximité des frontières russes, et ce à une distance d’à peine 20 kilomètres.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала