"Quand on entend Alice Coffin ou Sandrine Rousseau, cela fait peur", lance Laurent Gerra

© AFP 2022 STEPHANE DE SAKUTINL'humoriste Laurent Gerra
L'humoriste Laurent Gerra - Sputnik France, 1920, 05.12.2021
S’attaquant à "la bien-pensance" de la France d’aujourd’hui, le célèbre imitateur Laurent Gerra regrette auprès du Point "une accélération de la connerie". D’après lui, Alice Coffin ou encore Sandrine Rousseau "n’ont pas d’humour ni de recul", alors que personne n’est "intouchable" face au rire.
Interrogé par Le Point s’il était "plus difficile de faire rire la France en 2021 que dans les années 1980", l’imitateur Laurent Gerra a affirmé que la société avait changé tout en déplorant "du jugement partout".
"Les gens vont s’acharner si quelqu’un dit quelque chose qui déplaît, mais cela va durer un ou deux jours car une nouvelle polémique va émerger. […] Il est vrai qu’on peut moins se marrer et moins être léger", a estimé celui qui fait s’esclaffer son public depuis plus de 30 ans déjà.
Auteur de multiples sketches imitant les personnalités publiques, dont Jean Castex, Marine Le Pen ou Johnny Hallyday, l’incontournable humoriste explique que, sur RTL, ils prennent "un malin plaisir à essayer d’en rajouter sans faire de la provocation gratuite et systématique", puisqu’ils ne veulent pas "être dans l’air du temps".
"Tous les jours, nous voyons des choses aberrantes et on voit la bien-pensance progresser", a affirmé l’artiste.

"Des gens qui n’ont pas d’humour ni de recul"

Dénonçant "une accélération de la connerie", l’humoriste, qui attaquera sa sixième présidentielle, croit qu’"on est passé à la vitesse supérieure".

"Le monde d’après est encore plus con que le monde d’avant. Quand on entend certaines personnes, comme Alice Coffin ou Sandrine Rousseau, cela fait peur. En plus, ce sont des gens qui n’ont pas d’humour ni de recul."

Il s’est ainsi souvenu avoir été "insulté par des écolos à Lyon pour des sketches où [il se] moquai[t] gentiment d’eux".
"C’est de l’humour! Les écolos, comme les gens de droite ou de gauche, ne sont pas intouchables."
Revenant sur ses sketches où il n’a "pas besoin de forcer le trait", il a poursuivi sur Mme Coffin, militante féministe et élue d’Europe-Écologie-Les Verts (EELV) connue pour ses déclarations controversées.
"Quand Alice Coffin déclare qu’elle ne veut plus voir des films ou lire des livres faits par les hommes, c’est formidable… pour moi! Pas pour elle: elle passe à côté de pas mal de chefs-d’œuvre."
Dans ce passage sur RTL et concernant le livre de celle-ci, "Le génie lesbien", Laurent Gerra s’est demandé en imitant la voix de Pascal Praud s’il ne fallait pas la prévenir que George Sand était une femme pour qu’elle ne jette pas ses livres à la poubelle.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала