Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Moscou tacle Washington sur la crise des migrants à la frontière US

© AP Photo / Ramon EspinosaUne migrante à la frontière entre le Mexique et les États-Unis
Une migrante à la frontière entre le Mexique et les États-Unis - Sputnik France, 1920, 14.12.2021
S'abonner
Alors que les États-Unis imputent à Minsk la responsabilité de la crise des migrants dans l’UE, la diplomatie russe a pointé du doigt le problème migratoire à la frontière mexicaine en leur lançant une pique ironique.
Des dizaines de milliers de personnes restent bloquées dans des conditions précaires aux postes-frontière entre le Mexique et les États-Unis.
La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a publié une vidéo sur sa chaîne Telegram dans laquelle des migrants d'Amérique du Sud tentent de traverser à la nage le fleuve Rio Grande à la frontière du Mexique et des États-Unis, et les a comparés aux réfugiés du Moyen-Orient en Biélorussie.
"Un énième groupe de migrants traverse la frontière américano-mexicaine. Apparemment, le Président [biélorusse Alexandre] Loukachenko a transféré la marine biélorusse sur les côtes du Texas. Personne ne devrait avoir le moindre doute qu'ils sont soutenus par en dessous par un sous-marin biélorusse. Le mystère est de savoir comment Minsk a réussi à le faire sans attirer l'attention de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe", a-t-elle ironisé.
Auparavant, Maria Zakharova avait conseillé à Washington de gérer la situation à la frontière américano-mexicaine au lieu de sermonner Moscou sur la crise migratoire entre la Biélorussie et l'UE, mais également d'analyser ses propres erreurs ayant conduit à cette situation.

Crise migratoire en Biélorussie et en Afrique du Sud

La crise migratoire à la frontière entre l'UE et la Biélorussie a éclaté cet été après que les autorités biélorusses ont assoupli le contrôle des flux de réfugiés dans un contexte de relations aggravées avec l’Occident.
La situation s'est détériorée en novembre, lorsqu'environ 3.000 immigrants illégaux venus du Moyen-Orient se sont massés près de la frontière polono-biélorusse afin d’entrer dans l’UE.
Washington, ainsi que Varsovie et Paris, ont accusé Minsk d'orchestrer la crise migratoire à la frontière polonaise. Les États-Unis, en coordination avec des partenaires européens, ont imposé le 2 décembre des restrictions sur les transactions liées à de nouvelles émissions de dette souveraine biélorusse et ont étendu les sanctions existantes contre le pays, ciblant des dizaines de personnes et d'entités. L'UE a imposé, entre autres, des sanctions contre la compagnie aérienne publique biélorusse Belavia, en l’accusant de transporter des migrants.
Minsk - Sputnik France, 1920, 07.12.2021
Crise migratoire Biélorussie-UE
La Biélorussie réplique aux sanctions en bannissant des produits alimentaires occidentaux
Quant à la crise migratoire aux États-Unis, au cours des 12 derniers mois, les autorités ont détenu un nombre record de 1,7 million de personnes à la frontière avec le Mexique, près de quatre fois plus qu'au cours de la période précédente.
La situation s'inscrit dans le contexte d'une position dure des autorités mexicaines envers les migrants: les groupes sont généralement dispersés par les forces de sécurité, renvoyés à la frontière sud ou expulsés sans papiers. Au cours des neuf premiers mois de 2021, plus de 190.000 migrants illégaux ont été identifiés au Mexique, soit trois fois plus qu'un an plus tôt.
Le 10 décembre, plus de 200 personnes soupçonnées d'avoir participé à un vaste trafic de migrants et de traite d'êtres humains depuis l'Amérique du Sud et l'Amérique centrale ont été arrêtées lors d'une action coordonnée par Interpol.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала