Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Olivier Véran: "le pass vaccinal est une forme déguisée d’obligation vaccinale"

© AP Photo / Goeffroy van der HasseltOlivier Véran, archives
Olivier Véran, archives  - Sputnik France, 1920, 18.12.2021
S'abonner
Le ministre français de la Santé a reconnu que le pass vaccinal est une forme déguisée d’obligation vaccinale au lendemain de l'annonce par le Premier ministre Castex de la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal.
Le pass vaccinal, qui remplace le pass sanitaire en France conformément aux annonces faites le 17 décembre par Jean Castex, est une forme d’obligation vaccinale, a déclaré ce samedi 18 décembre Olivier Véran, ministre de la Santé, à Brut.
"Le pass vaccinal est une forme déguisée d’obligation vaccinale, mais c'est plus efficace qu'une obligation vaccinale [...]. L'idée n'est pas de punir, de sanctionner, d’ostraciser. L’idée est de dire que maintenant on n'a plus le choix", a indiqué le ministre, prié d’expliquer quelle était la différence entre le pass sanitaire et le pass vaccinal.
À son avis, "empêcher les gens d’aller dans des bars, des restaurants, dans des lieux qui reçoivent du public s’ils ne sont pas vaccinés c’est plus efficace que de leur mettre une amende de 100 euros quand on les attrape dans la rue".
"On n’hésite plus parce qu’on ne peut pas remplir les hôpitaux, on ne peut pas continuer à vivre comme ça, sous la menace de la vague épidémique, parce que cinq millions de Français n’ont pas fait le choix de se protéger", a noté le ministre.
Ce samedi 18 décembre, Olivier Véran a en outre annoncé sur France Inter que la dose de rappel deviendra obligatoire pour les soignants et les pompiers à partir du 30 janvier. L’ouverture de la vaccination à tous les enfants pourra débuter le 22 décembre, toujours sur la base du volontariat.

Du pass sanitaire au pass vaccinal

Le 17 décembre, à l’issue d’un Conseil de défense sanitaire, le Premier ministre Jean Castex a annoncé qu'un projet de loi sera soumis au Parlement pour "transformer le pass sanitaire en pass vaccinal" et limiter les festivités de fin d'année.
M.Castex a expliqué cette proposition par la nécessité de faire face à la cinquième vague de Covid-19 alimentée par le variant Omicron et d'éviter de nouvelles restrictions.
L’introduction du pass vaccinal, qui ne pourra être délivré qu'avec un schéma vaccinal complet et non plus un simple test négatif, fera l’objet d’examen au parlement début janvier.
La France compte actuellement entre 7% et 10% de nouveaux cas liés à l'Omicron. Bien que celui-ci provoque moins de cas graves en Afrique du Sud, ce n’est pas le cas pour le Danemark, a noté Olivier Véran, pointant l’absence de données sûres.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала