Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

"Conglomérat de sous-merdes": la Manif pour tous fait condamner un conseiller de Schiappa

© AP Photo / Christophe EnaLe secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlene Schiappa
Le secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlene Schiappa - Sputnik France, 1920, 21.12.2021
S'abonner
Depuis sa nomination en 2019, La Manif pour tous réclamait sa destitution. Dans un communiqué de presse, le collectif a fait savoir la condamnation par la justice du conseiller de Marlène Schiappa, Alexandre Dimeck Ghione, qui l’avait qualifié de “conglomérat de sous-merdes”.
"Conglomérat de sous-merdes" et "même engeance que les salafistes", voici comment avait été décrit le collectif Manif pour tous par un conseiller de Marlène Schiappa en 2019. Deux ans plus tard, il a été condamné par la justice.

Ce qu’il avait écrit sur Twitter

Il s’agit d’Alexandre Dimeck Ghione qui avait injurié sur Twitter, le 6 octobre 2019, les sympathisants de La Manif pour tous en les traitant de "conglomérat de sous-merdes, pas même bonnes à faire pousser des champignons. Vous êtes de la même engeance que les salafistes, et devez être considérés avec la même crainte". Ce post avait été liké par la ministre déléguée, à l’époque chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes.
C’est dans un communiqué que La Manif pour tous a annoncé que le responsable avait été condamné à une amende assortie de sursis, au versement de dommages et intérêts et à une indemnisation au titre des frais de justice.
Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif pour tous, avait dénoncé pour sa part l’action du gouvernement à l’encontre la "haine en ligne".

"Avec de telles injures, on voit de quel côté se situe ‘la haine en ligne’ que prétend dénoncer le gouvernement, qui en réalité va jusqu’à l’encourager, comme l’a fait Marlène Schiappa, quand elle vise ceux qui la gêne. C’est pourquoi nous avons saisi la justice et celle-ci a été rendue. Le mépris vis-à-vis de millions de familles est condamné sans ambiguïté. Tout n’est pas autorisé à l’égard de La Manif pour tous. Depuis huit ans, on ne nous a opposé que des injures ou du pathos : les droits de l’enfant et la famille sont trop importants pour que les Français ne bénéficient pas d’un débat digne et raisonnable", a-t-elle souligné, faisant référence à l’autorisation de la PMA pour toutes les femmes.

Le collectif avait appelé à la démission du responsable au nom "du respect des familles et de la manière dont le gouvernement conçoit la citoyenneté."

Situation en 2019

Annoncée le 19 décembre 2019, la nomination d’Alexandre Dimeck-Ghione au cabinet de Marlène Schiappa avait provoqué l’ire de la branche sarthoise de La Manif pour tous.
Dans un communiqué, était-il précisé, "Alexandre Dimeck-Ghione a gravement injurié, le dimanche 6 octobre 2019, les sympathisants de La Manif pour tous
Ce dernier avait effacé le tweet injurieux. Joints par téléphone, ni lui ni Marlène Schiappa n’avaient répondu aux sollicitations des médias.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала