Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Dans l’ombre du champagne, le crémant de Bourgogne bat des records

© Photo Pixabay / matejtomazinDes flûtes de champagne
Des flûtes de champagne - Sputnik France, 1920, 27.12.2021
S'abonner
Les ventes de crémant de Bourgogne ont de nouveau explosé en 2021. Plus accessible que le champagne, ce vin effervescent séduit notamment à l’étranger, relatent les Échos.
Comme chaque année, les vins effervescents sont à l’honneur en cette période de Noël, traditionnellement propice aux ventes. Et cette année encore, le crémant de Bourgogne trônera sans doute en bonne place sur les tables du Réveillon, derrière l’indémodable champagne.
Après avoir battu des records en 2019, le vin bourguignon continue en effet de faire tourner les têtes en 2021, rapportent Les Échos. Plus de 21 millions de bouteilles de crémant de Bourgogne ont ainsi été écoulées cette année, malgré le contexte épidémique difficile.
"La situation restait compliquée en début d'année et l'export était à la peine, puis il y a eu un coup d'accélérateur au printemps et ça ne s'arrête plus, et cette +surdemande+ du produit concerne tous les secteurs: la restauration, les cavistes, l'export, la grande distribution", explique au quotidien Pierre de Couëdic, directeur de l'Union des producteurs et élaborateurs de crémant de Bourgogne (UPECB).
Cet effervescent, généralement fabriqué à base de Pinot Noir et Chardonnay, a pour lui d’être plus accessible que son cousin de Champagne. En grande surface, les prix avoisinent souvent les 10 euros, contre 15 à 30 euros pour un champagne.
Une attractivité qui a permis au crémant de se faire une place de choix parmi les vins de Bourgogne, puisqu’il représente aujourd’hui environ 11% de la production régionale.

Succès à l’étranger

Les Français ne sont cependant pas les seuls à s’être laissés séduire par le crémant de Bourgogne: les ventes à l’étranger flambent également. Certains observateurs lui prédisent d’ailleurs un avenir semblable à celui du Prosecco, l’effervescent italien lui aussi parti à la conquête des marchés à l'international.
"L’export représente 70 à 75% des volumes que l’on produit. Aujourd’hui, on refournit des clients comme les États-Unis ou la Scandinavie", explique à France 3 Marcel Combe, directeur de l'activité des vins effervescents de la maison Louis Bouillot.
Mais le chemin pour rattraper le champagne reste encore long. Après une année 2020 mitigée, la star des effervescents s’est en effet bien retournée en 2021. Près de 315 millions de bouteilles d’appellation Champagne ont ainsi été vendues cette année, pour un chiffre d’affaires de 5,5 milliards d’euros.
Début septembre, le Comité interprofessionnel du vin de Champagne s’était d’ailleurs prononcé pour la reprise des exportations vers la Russie, après plusieurs mois de controverse quant à l’appellation "Champagne" étiquetée sur les bouteilles françaises.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала