Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

"Nettoyer au Kärcher": quand Sarkozy a-t-il prononcé cela devant les caméras?

© Sputnik . Evgeniy Biatov / Aller dans la banque de photosNicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy - Sputnik France, 1920, 07.01.2022
S'abonner
En déclarant dans un entretien à La Provence qu’elle voulait "ressortir le Kärcher de la cave", Valérie Pécresse a employé une formule de Nicolas Sarkozy à l’époque où il était ministre de l’Intérieur. Un bref historique des événements s’impose.
La rédaction de l’Institut national de l’audiovisuel a fait un petit retour en arrière pour revenir sur les événements de 2005, lorsque Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, avait parlé de nettoyage au Kärcher, des propos restés dans les annales politiques.
Le 19 juin 2005, Sidi-Ahmed Hammache, 11 ans, a été tué devant chez lui, à la cité des 4.000 à La Courneuve, par deux balles perdues.
Le lendemain, Nicolas Sarkozy s’est rendu sur place. C'est dans l'appartement de la famille de la victime qu'il a prononcé pour la première fois la fameuse phrase.

Une journaliste témoigne

Les détails ont été relatés dans Le Monde par la journaliste Marion Van Renterghem.
Après avoir demandé à la famille ce qu’il pouvait faire, il a annoncé trois choses à ceux qui l’entouraient.
1. "Les coupables seront retrouvés et punis"
2. "Dès demain, on va nettoyer au Kärcher la cité des 4.000. On y mettra les effectifs nécessaires et le temps qu'il faudra, mais ça sera nettoyé. Dans un second temps seulement, on parlera de prévention. La police de proximité sera renforcée, avec 20 ou 30 policiers"
3. "J'imagine que vous n'avez plus envie de vivre là. On va vous reloger ailleurs, vous serez mieux."
Un peu plus tard dans la journée, devant les habitants et les caméras, il a réitéré sa volonté de "nettoyer" la cité. Mais cette fois le mot Kärcher n’a pas été prononcé.
13 ans plus tard la journaliste a confirmé dans Libération que ces propos avaient été tenus hors caméra, dans l'appartement de la famille.
"La première fois qu'il a prononcé cette phrase, c'était dans l'appartement, devant la famille. Il n'y avait ni caméra ni journaliste, sauf moi qu'il n'a pas identifiée comme telle car je me trouvais dans l'appartement avant lui, depuis plusieurs heures, à discuter avec la famille. Je précise que je n'ai pas masqué mon identité, comme a essayé de le faire croire son entourage par la suite", a-t-elle révélé.

Sarkozy le prononce devant les caméras 10 jours plus tard

Le 29 juin, Nicolas Sarkozy est retourné à La Courneuve. Et a expliqué à des jeunes que "le terme "nettoyer au Kärcher" est un terme qui s'impose car il faut nettoyer cela".

Pécresse prend le relais

Mme Pécresse a voulu prendre son relais, car le Kärcher a été, selon elle, "remis à la cave par François Hollande et Emmanuel Macron depuis 10 ans".
Son but est le même que celui de M.Sarkozy à l’époque: "nettoyer les quartiers" des caïds, des voyous, des criminels, des dealers.
"Donc Mme Pécresse refait le cirque de Nicolas Sarkozy, de Jacques Chirac. C’est la même chose. Des mots, des mots, des mots. Et il n’y aura pas de résultats", a ironisé Éric Zemmour.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала