Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Pour le Pr Raoult, "la vaccination est en train de devenir une religion"

© AP Photo / Daniel ColeDidier Raoult
Didier Raoult - Sputnik France, 1920, 07.01.2022
S'abonner
Selon Didier Raoult, la vaccination, qui semble incapable d'endiguer la propagation du virus, "est en train de devenir une religion". Sur le plateau de CNews, il a fustigé la hâte avec laquelle les vaccins ont été mis en circulation et en a préconisé l'utilisation d'un autre, qui a fait ses preuves, contre le pneumocoque.
À l'heure où le taux de contamination au Covid-19 toujours plus élevé en Europe pousse à adopter de nouvelles restrictions et à songer à l'obligation vaccinale, le professeur Didier Raoult est revenu sur le thème des vaccins face à Jean-Marc Morandini sur CNews le 6 janvier.
En réitérant sa position, formulée mardi sur YouTube, le médecin a notamment indiqué que la vaccination ne protège pas contre la circulation de l'Omicron, même si elle permet d'éviter les formes graves. En attendant, le ministre de la Santé Olivier Véran s'est félicité, mercredi devant l'Assemblée nationale, d'enregistrer ce jour-là 66.000 nouvelles primo-vaccinations, un record depuis le 1er octobre. "Si nous faisons cela pendant encore 70 ou 75 jours, nous aurions une protection complète de la population contre les formes graves", a indiqué M. Véran.

Le vaccin est-il impuissant contre l'épidémie?

"La vaccination est en train de devenir une religion. Ce sont des comportements religieux que l'on voit avec des gens qui sont devenus des missionnaires de la vaccination. Il faut convaincre les gens et, pour les convaincre, il faut que les données soient convaincantes", a-t-il déclaré, en évoquant "une exagération de la peur" qui a été utilisée à cet effet.
En outre, pour accélérer les choses, "on ne s'est pas donné le temps d'évaluer l'efficacité" des vaccins.
Après avoir une nouvelle fois suspendu mercredi l'examen du projet de loi sur le pass vaccinal après les déclarations d'Emmanuel Macron voulant "emmerder" les non-vaccinés "jusqu'au bout", les députés ont fini par approuver, le 6 janvier, le projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire. Le "pass vaccinal", qui remplacera le pass sanitaire employé actuellement, entrera en vigueur à compter du 15 janvier pour les plus de 16 ans.
Pour ce qui est de l'utilité de l’immunisation, "il y a deux choses distinctes: est-ce que ce vaccin présente un intérêt pour les gens qui risquent d'être malades et de faire des formes graves. La réponse est oui. Est-ce que ce vaccin va permettre de contrôler l'épidémie d'Omicron? Actuellement, nous ne le voyons pas".

Les facteurs faisant opter pour la vaccination

"C'est l'obésité et l'âge qui sont les facteurs de risque les plus significatifs dans cette maladie", a précisé le Pr Raoult. Pour le reste de la population, se faire vacciner n'est donc pas nécessaire, pense-t-il.
Le premier objectif de tout vaccin est de protéger les gens qui risquent de faire une maladie sévère, a-t-il expliqué. Le deuxième est l'objectif social, qui est d'empêcher la circulation du virus en diminuant la population réceptive.
"Au stade où on en est, la corrélation entre le contrôle de l'épidémie et la vaccination, je ne l'ai vue nulle part. On est maintenant à 10 milliards de doses injectées, il y a toujours autant de cas et il y a toujours autant de morts dans le monde".

"Je dis qu'il est essentiel d'être vacciné contre le pneumocoque"

En revanche, interrogé par Jean-Marc Morandini, il a loué l’efficacité du vaccin contre le pneumocoque, prouvée pendant des années. "Ce vaccin, lui, marche pendant 10 ans", a-t-il de plus écrit sur Twitter le 5 janvier.
Et Didier Raoult de renchérir: "Je ne suis pas Jésus. Donc, il ne faut pas faire l’exégèse de mes évangiles. Je dis des choses simples que tout le monde comprend. Je dis qu'il est essentiel d'être vacciné contre le pneumocoque, qui tue beaucoup".
Cet important agent pathogène peut notamment causer la pneumonie.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала