Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
 - Sputnik France, 1920, 12.01.2022
Garanties de sécurité
Des consultations entre la Russie et les États-Unis et la Russie et l'Otan consacrées aux propositions russes sur les garanties de sécurité se sont déroulées en janvier 2022 à Genève et Bruxelles.
Les drapeaux de la Russie et de l'Otan - Sputnik France

Sécurité, divergences, Ukraine: réunion du Conseil Otan-Russie à Bruxelles en continu

S'abonner
Un deuxième round de négociations sur la sécurité a lieu à Bruxelles. L'Alliance est prête à écouter les préoccupations de la Russie et à entamer un dialogue ouvert et constructif, mais sans faire de compromis. Moscou veut pour sa part obtenir "une réaction concrète" de l’Otan sur le projet russe.
Une réunion du Conseil Otan-Russie, impliquant des diplomates de haut rang des membres de l'Alliance et des représentants de Moscou, a lieu ce 12 janvier à Bruxelles, une première depuis juillet 2019.
Cette rencontre fait suite aux pourparlers entre la Russie et les États-Unis, qui se sont déroulés le 10 janvier à Genève.
La Russie est représentée par le vice-ministre des affaires étrangères, Alexandre Grouchko, qui a qualifié la réunion de "moment de vérité". Wendy Sherman représente les États-Unis, et la France a dépêché à Bruxelles François Delattre, numéro 2 du ministère des Affaires étrangères.
Une réunion de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) est programmée jeudi à Vienne.
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
21:32 12.01.2022
Le département d'État US a refusé de dire s'il enverra une réponse écrite aux propositions russes sur la sécurité
18:38 12.01.2022
La Russie est prête au dialogue avec l'Otan sur les armements de frappe

"Quant aux armes de frappe, nous sommes prêts au dialogue. Qui plus est, un article de notre accord avec l'Otan prévoit de renoncer au déploiement de telles armes dans les régions d’où elles pourraient frapper les territoires d’autres États signataires. Nous avons de nouveau souligné que nous étions prêts à parler non seulement de ces régions, mais aussi des mesures de vérification nécessaires. Ici la balle est plutôt du côté de l'Otan. Nous l'avons formulé il y a longtemps et nous nous sommes déclarés prêts à en parler il y a longtemps", a expliqué M.Grouchko.

18:34 12.01.2022
Diplomatie russe: il sera clair de savoir si les négociations se poursuivront après que l'Otan aura exposé ses propositions
18:13 12.01.2022
Moscou: les émeutes au Kazakhstan n'ont pas été évoqués lors de la réunion du Conseil Otan-Russie
Мужчина проходит мимо полицейского участка, разрушенного во время беспорядков в Алматы - Sputnik France, 1920, 10.01.2022
Les conséquences des troubles au Kazakhstan
18:11 12.01.2022
Sur les quatre heures d'entretiens, l'Otan a parlé de l'Ukraine pendant une heure et demie, note la diplomatie russe
Moscou a appelé l'Alliance à cesser d'accorder toute assistance militaire à l'Ukraine en vue d'assurer une désescalade de la situation autour de ce pays.
17:55 12.01.2022
La Russie répondra à l'Otan par une politique de contre-dissuasion et de contre-intimidation
"Si l'Otan passe à une politique de dissuasion, alors ce sera une politique de contre-dissuasion de notre part. Si c'est de l'intimidation, alors ce sera de la contre-intimidation. Si l'Alliance recherche des vulnérabilités dans le système de défense russe, alors nous rechercherons les vulnérabilités de l'Otan. Ce n'est pas notre choix, mais il n'y aura pas d'autre moyen si nous ne parvenons pas à inverser le cours des événements actuels très dangereux", a estimé M.Grouchko.
17:52 12.01.2022
Moscou qualifie les discussions de "franches et nettes"

"Il y a eu une sorte de bouleversement. Si cette rencontre n'avait pas eu lieu, il aurait été impossible de soulever ces questions dans leur intégralité, elles étaient toujours en quelque sorte en retrait. Mais je ne me souviens pas qu'on les ait jamais abordées de manière si franche et nette. C'était une conversation à cœur ouvert", a indiqué Alexandre Grouchko.

17:42 12.01.2022
Une extension ultérieure de l'Otan présente des risques qui seront plus importants que les avantages, estime la diplomatie russe
17:34 12.01.2022
Si l'Otan souhaite collaborer avec la Russie, elle doit accepter la participation de Moscou aux efforts de maintien de la paix, a estimé le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Grouchko.
17:23 12.01.2022
Moscou déplore "des divergences fondamentales"
L'Otan ne reconnaît notamment le principe de l'indivisibilité de la sécurité que pour ses pays membres, sans tenir compte des intérêts d'autres États, a expliqué le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Grouchko.

"La conversation a été assez franche, directe, profonde, intense, mais en même temps elle a révélé un grand nombre de divergences sur des questions fondamentales. Et l'une des principales questions est que l'Otan comprend le principe de l'indivisibilité de la sécurité de manière sélective: aux yeux de l'Otan, elle n'existe que pour les membres de l'alliance, et l'Otan n'entend pas prendre en considération les intérêts de sécurité des autres", a déclaré le vice-ministre.

17:18 12.01.2022
Le non-élargissement de l'Otan à l'Est et le non déploiement de nouveaux missiles US en Europe sont des questions clés pour la Russie
Le ministère russe de la Défense a appelé l'Alliance à ne pas renforcer ses contingents en Europe.
17:07 12.01.2022
Relations Russie-Otan "à un niveau critique"

"Les relations Russie-Otan sont à un niveau critique. Cela se produit dans un contexte d'instabilité mondiale, de menaces terroristes, du lancement d'une nouvelle course aux armements, ainsi que de la dégradation complète de l'architecture de sécurité en Europe", a estimé le vice-ministre russe de la Défense Alexandre Fomine.

17:05 12.01.2022
La Défense russe accuse l'Otan de créer des conditions pour conflits en ignorant les initiatives russes sur la désescalade
17:00 12.01.2022
L'Alliance qualifie d'inacceptables certaines propositions russes sur la sécurité européenne
Il s'agit notamment de la politique des portes ouvertes de l'Otan relative à l'adhésion de nouveaux membres, a expliqué Wendy Sherman.
16:46 12.01.2022
L'Otan compte tenir prochainement une nouvelle rencontre avec Moscou sur les questions de sécurité
Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a espéré aujourd'hui que le Conseil Otan-Russie se réunisse bientôt à nouveau pour mener une discussion plus approfondie sur les questions où nous pouvons progresser en vue de renforcer la sécurité pour toutes les parties", a déclaré Wendy Sherman, secrétaire d'État adjointe des États-Unis, à l'issue de la réunion du Conseil Russie-Otan.
16:17 12.01.2022
La Russie dit prendre acte de la proposition de l'Otan de rouvrir les missions respectives à Moscou et à Bruxelles
Pour l'instant, la Russie n'a pas répondu à cette proposition, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères.
16:15 12.01.2022
Wendy Sherman: Washington et ses alliés estiment que Moscou aura à choisir entre la désescalade et la confrontation
15:31 12.01.2022
L'Otan a fait part de sa volonté de rouvrir la mission de l'Alliance à Moscou et la mission russe à Bruxelles.
"Nous regrettons que la Russie ait fermé la mission diplomatique auprès de l'Otan et le bureau de l'Otan à Moscou. Nous avons clairement dit que nous aimerions rétablir à la fois la mission russe auprès de l'Otan et le bureau de l'Otan à Moscou, car nous croyons au dialogue. Nous avons besoin d’un dialogue substantiel", a déclaré M.Stoltenberg.
14:52 12.01.2022
Le secrétaire général de l'Otan a déclaré avoir discuté de l'Ukraine lors de la réunion
"Nous avons eu un échange de points de vue sérieux et direct sur la situation en Ukraine et alentour et sur la sécurité européenne", a révélé M. Stoltenberg.
"Il y a des divergences significatives entre les alliés de l'Otan et la Russie", a dit Jens Stoltenberg. "Nos différences ne seront pas faciles à surmonter mais le fait que les alliés de l'Otan et la Russie s'assoient autour de la même table et discutent de questions importantes est un signal positif."
14:38 12.01.2022
Jens Stoltenberg a qualifié la réunion de "pas facile mais importante"
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала