Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Florence Parly "irritée": la Marine ne possède que sept hélicoptères Caïman disponibles sur… 27

© AP Photo / Francois MoriFlorence Parly
Florence Parly - Sputnik France, 1920, 12.01.2022
S'abonner
La ministre des Armées doit se rendre à Marignane sur le site d’Airbus Helicopters pour marquer le succès des ventes à l'export, mais aussi évoquer les problèmes des hélicoptères Caïman dont les trois quarts sont en maintenance.
Le ministère français des Armées a annoncé que Florence Parly devrait se rendre le 14 janvier sur le site d’Airbus Helicopters de Marignane. Elle doit y évoquer les succès de l’entreprise dans le domaine des exportations, mais aussi aborder les problèmes de maintien en condition opérationnelle de l'hélicoptère Caïman, la version marine du NH90, précise La Tribune.
Ainsi, seulement sept appareils sont disponibles sur les 27, soit 26% du parc, a indiqué le 6 janvier lors d’un point de presse l’ingénieure générale hors classe de l’armement, Monique Legrand-Larroche, directrice de la Maintenance aéronautique (DMAé), ajoutant que des "immobilisations importantes" avaient lieu en raison de "rénovations en cours et des mises à hauteur", ajoute BFM TV. Qui plus est, le Caïman est touché par une corrosion "très importante […] au bout de quelques années".
Selon le porte-parole du ministère des Armées, Hervé Grandjean, le problème "irrite la ministre et doit être réglé".

"Nous y épuisons nos mécaniciens"

Le chef d’état-major de la Marine nationale, l’amiral Pierre Vandier, avait fait précédemment savoir que seulement quatre appareils étaient aptes, en octobre dernier, à conduire les missions pour lesquelles ils ont été conçus, rappelle le site Opex360.
Le problème des Caïman existe depuis plusieurs années. Dès 2017, le chef d’état-major de la Marine nationale, Christophe Prazuck, avait relevé que "plus de 30 heures" de maintenance étaient nécessaires pour seulement une heure de vol, indique le site.
"Nous y épuisons nos mécaniciens et nos flottilles pour un rendement assez faible", notait-il, pointant déjà "des problèmes de corrosion".
Un an plus tôt, un rapport parlementaire déclarait que sur les 17 NH-90 Caïman dont disposait alors la Marine nationale, 10 étaient immobilisés pour des opérations de maintenance.
L’une des raisons de cette situation est que les NH-90 NFH ont été livrés à la Marine nationale dans des standards différents. Ainsi, les appareils doivent être mis à niveau vers le dernier standard, ce qui est une opération complexe, expliquait le média.

Le Caïman

Dédié aux missions de combat, de sauvetage et de transport, le NH90 est décliné en version terrestre et marine. La Marine nationale a mis en service son premier hélicoptère NH-90 Caïman NFH [Nato Frigate Helicopter] le 8 décembre 2011, rappelle Opex360. Le programme accusait déjà cinq ans de retard par rapport au calendrier initial.
Le NHIndustries NH90 est un hélicoptère militaire européen de transport militaire conçu en coopération entre la France, l’Allemagne, l’Italie et les Pays-Bas, rejoints plus tard par le Portugal, la Finlande, la Norvège, la Suède et la Belgique.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала