Le chef de la Marine allemande démissionne après ses propos sur l'Ukraine et Poutine

© AP Photo / Markus SchreiberBundeswehr
Bundeswehr - Sputnik France, 1920, 22.01.2022
Le chef de la Marine allemande, Kay-Achim Schönbach, a démissionné après ses récents propos sur Vladimir Poutine et la crise actuelle autour de l'Ukraine.
Le vice-amiral Kay-Achim Schönbach a démissionné de son poste de chef de la Marine allemande après avoir contraint le ministère de la Défense à s'expliquer pour ses déclarations concernant la crise ukrainienne.

"J'ai demandé à la ministre fédérale de la Défense Christine Lambrecht de me libérer de mes fonctions avec effet immédiat", a indiqué M.Schönbach dans un communiqué, ajoutant que la ministre a accepté sa demande.

Auparavant, le vice-amiral avait qualifié d'"ineptie" l'idée selon laquelle la Russie envisageait d'envahir une partie de l'Ukraine et estimé que Vladimir Poutine "méritait d'être respecté".
Il avait en plus jugé que l'Ukraine ne serait jamais en mesure de réintégrer la péninsule de Crimée, rattachée à la Russie en 2014 au terme d'un référendum organisé dans le sillage de la révolution de Maïdan.

Irritation à Berlin

Le ministère allemand de la Défense s'est distancié de ses déclarations, faites lors d'une réunion d'un groupe de réflexion à New Delhi, indiquant qu'elles "ne correspondent en rien" à la position officielle.
Selon Der Spiegel, les propos de l'amiral, intervenus en pleine crise russo-occidentale autour de l'Ukraine, ont créé un malaise jusque dans les plus hauts échelons du gouvernement allemand dirigé par le chancelier social-démocrate Olaf Scholz.
Face à cette réaction, M.Schönbach avait posté un tweet précisant que ses déclarations n'engageaient que lui avant de présenter des excuses et de qualifier ses propos d'irréfléchis.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала