Erdogan ne veut pas la guerre entre Moscou et Kiev "dont on parle tout le temps"

© Sputnik . Pavel Bednyakov  / Aller dans la banque de photosLe Président turc Recep Tayyip Erdogan au sommet du G20 en Italie
Le Président turc Recep Tayyip Erdogan au sommet du G20 en Italie - Sputnik France, 1920, 01.02.2022
À la veille de sa visite à Kiev, le Président turc s’est prononcé sur l'éventualité tellement appréhendée d'une guerre entre la Russie et l’Ukraine comme sur le rôle potentiel de son pays dans l’évolution des relations russo-ukrainiennes et de la situation dans la région de la mer Noire en général.
La Turquie est membre de l’Otan et ne veut pas de la confrontation militaire entre la Russie et l’Ukraine, a déclaré ce mardi 1er février lors d’une rencontre avec la jeunesse de son pays le Président turc, Recep Tayyip Erdogan.
Le chef d’État a fait savoir qu’il effectuerait bientôt une visite à Kiev pour rencontrer Volodymyr Zelensky et qu’il attendait ensuite l’arrivée en Turquie de Vladimir Poutine.
"Bien entendu, notre problème est de solutionner la situation entre l’Ukraine et la Russie. Nous ne voulons pas la guerre entre la Russie et l’Ukraine dont on parle tout le temps. C’est un mauvais signe pour la région. En tant que pays de l’Otan nous ne la voulons pas, c’est inacceptable pour nous", a martelé Erdogan.
Il a ajouté que dans ses relations internationales, Ankara ne cherchait pas de nouvelles confrontations.
"Du point de vue de la politique extérieure, notre but n’est pas de nous faire plus d’ennemis, mais plutôt de nous faire des amis. Jusqu’à présent nous avons toujours œuvré pour les liens amicaux, que ce soit avec la Russie, l’Ukraine, l’Iran ou surtout les pays européens", a exposé le Président turc.
Concernant la coopération avec la Russie, M.Erdogan a précisé que ces relations n’avaient pas toujours été aussi amicales que maintenant, mettant en avant le "volume sérieux" des échanges commerciaux atteints dernièrement.

Une rencontre Poutine-Zelensky à Istanbul?

Le 19 janvier, le porte-parole du Président turc, Ibrahim Kalin, a déclaré que Recep Tayyip Erdogan avait invité Vladimir Poutine et Volodymyr Zelensky en Turquie pour "régler les différends" entre leurs deux pays.
Un haut diplomate turc a ensuite annoncé à Sputnik que la Russie et l'Ukraine allaient se rencontrer à Istanbul dans le cadre de négociations sur le respect des accords de Minsk.
Les détails de cette initiative turque devraient être discutés entre Recep Tayyip Erdogan et Volodymyr Zelensky lors de la visite du Président de la Turquie à Kiev, prévue pour le 3 février.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала