L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Les anti-pass dans la rue, indifférents aux promesses "électoralistes" - vidéos

© SputnikNouvelle mobilisation contre le pass vaccinal et les mesures sanitaires à Paris, 19 février 2022
Nouvelle mobilisation contre le pass vaccinal et les mesures sanitaires à Paris, 19 février 2022 - Sputnik France, 1920, 19.02.2022
De nouvelles manifestations contre les restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19 se sont déroulées ce samedi 19 février à Paris et dans d'autres villes de France.
Des Gilets jaunes et des opposants au pass vaccinal et à la politique sanitaire du gouvernement ont de nouveau arpenté les rues de Paris et de plusieurs autres villes ce samedi 19 février, persuadés que l'allègement annoncé des restrictions liées au Covid-19 n'est qu'une promesse "électoraliste".

"Il ne faut pas nous prendre pour des andouilles! C'est pour se faire réélire que Macron dit ça. Et quand il sera élu, ils vont nous sortir un nouveau variant", pense Béatrice (qui a refusé de donner son patronyme), 55 ans, qui a manifesté du 16e arrondissement jusqu'au ministère de la Santé, dans l'un des cinq cortèges parisiens.

Des tensions ont été observées lors de la manifestation organisée à Paris.
Sous de nombreux drapeaux français, quelques étendards canadiens ou américains et sous les slogans "Résistance", "Macron, ton pass, on n'en veut pas", environ un millier de personnes ont défilé dans ce cortège des "Patriotes", le groupe de Florian Philippot, une des figures du mouvement anti-pass qui a jeté l'éponge vendredi dans la course à la présidentielle.

"On ne veut pas qu'on enlève le pass [vaccinal, ndlr] pour le remettre quelques jours plus tard. On veut l'abroger de manière définitive", a expliqué Florian Philippot, au micro, affirmant se tenir au côté de "tous les peuples libres du monde dans un même mouvement de résistance".

Après l'allègement annoncé du protocole sanitaire dans les écoles et la fin du port du masque dans certains lieux clos, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a envisagé cette semaine la fin du port du masque en intérieur à la mi-mars, ainsi qu'un allègement du pass vaccinal en cas de circulation "très faible" du virus.
À Strasbourg, environ 550 personnes ont protesté près du centre-ville, selon la préfecture.
La semaine dernière, plusieurs dizaines de manifestants et de véhicules participant au mouvement des Convois de la liberté ont réussi à atteindre le rond-point de l’Étoile et les Champs-Élysées à Paris, puis essayé d’y tarir la circulation malgré l’interdiction de bloquer les routes.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала