Un lance-roquettes multiple russe anéantit des positions ukrainiennes près de Donetsk – vidéo

© Sputnik . Alexander Vilf / Aller dans la banque de photosle travail de l'unité de lance-roquettes multiple TOS-1A Solntsepek
le travail de l'unité de lance-roquettes multiple TOS-1A Solntsepek  - Sputnik Afrique, 1920, 24.07.2022
Dans une ville ukrainienne, non loin de Donetsk, un lance-roquettes multiple de l’armée russe a montré ses capacités "dévastatrices" en frappant les positions ukrainiennes.
Les correspondants de Sputnik ont filmé le travail de l'unité de lance-roquettes multiple TOS-1A Solntsepek près de Seversk, ville dans la région de Donetsk qui est encore sous contrôle ukrainien.
Comme l’a expliqué à l’agence un des soldats, leur tâche consiste à frapper l’ennemi dans des bastions principalement occupés par "des nationalistes ukrainiens et des mercenaires étrangers".
"Lorsque l'obus frappe, une pression excessive est générée et la température atteint 3.000 degrés. L'ennemi lui-même prend la fuite", a-t-il raconté.
Selon lui, les mercenaires essaient de trouver ces véhicules, c’est pourquoi les équipes doivent constamment manœuvrer.

Un système basé sur le châssis du char T-72

Un châssis de char T-72 a été choisi comme base pour ce système de lance-roquettes multiple lourd.
Il a été conçu pour frapper les unités terrestres, les équipements, les bâtiments, les bunkers et fortifications ainsi que les véhicules légers.

Opération militaire spéciale

Le 24 février, l’opération militaire spéciale russe a été déclenchée, trois jours après que Vladimir Poutine a reconnu l’indépendance des Républiques de Lougansk et de Donetsk, expliquant que Kiev ne respectait pas les accords de Minsk et que la situation dans le Donbass pouvait être qualifiée de "génocide".
Le Président a alors souligné que les plans de Moscou n'incluaient pas l'occupation des territoires ukrainiens, mais la démilitarisation et la dénazification de l’Ukraine, ce qui a été confirmé le 25 février par le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov qui a assuré que cela allait permettre aux Ukrainiens de "déterminer librement leur avenir", une fois qu'"ils se seront libérés de leur joug".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала