La Russie établit un record d’exportations de gaz en Chine

© Sputnik . Pavel Lvov / Aller dans la banque de photosUne usine de transformation de gaz russe (archive photo)
Une usine de transformation de gaz russe (archive photo)  - Sputnik Afrique, 1920, 25.07.2022
Gazprom a annoncé avoir établi un nouveau record d’exportations de combustible bleu via le gazoduc Force de Sibérie. Sur fond de sanctions occidentales, les livraisons du groupe vers la Chine ont augmenté de plus de 60% en 2022.
Pour la troisième fois depuis le début du mois de juillet, le géant russe Gazprom a battu un nouveau record d’exportations à travers le gazoduc Force de Sibérie, reliant la Russie à la Chine.
Le record précédent a été établi le 19 juillet. Dans un communiqué, le groupe souligne que les livraisons de combustible bleu en Chine dépassent les volumes prévus par le contrat conclu par Gazprom et le chinois CNPC.
Auparavant, Gazprom avait fait savoir que ses livraisons en Chine avaient connu un essor de 63,4% au cours des six premiers mois de 2022. En 2021, le groupe y avait fourni 10,39 milliards de mètres cubes de gaz, soit 2,5 fois plus qu’en 2020.

Un pivot vers l’Est?

Moscou intensifie ses exportations d’hydrocarbures vers les pays asiatiques sur fond de sanctions occidentales sans précédent visant divers secteurs économiques et industriels. Ainsi, en juin dernier, les importations de pétrole russe en Chine se sont élevées à 7,29 millions de tonnes, soit 10% de plus que l’année dernière.
Dans le même temps, depuis le lancement de l’opération militaire russe contre les forces armées ukrainiennes, les exportations de pétrole russe vers l’Inde ont été multipliées par six. Au total, le volume des échanges commerciaux entre la Russie et les pays de l’Organisation de coopération de Shanghai a augmenté de 17% depuis le début de l’année en cours pour s’établir à six milliards de dollars.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала