Aviation, blé, paiements bancaires: Moscou et Téhéran resserrent leurs liens économiques

© POOL / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine et le Président iranien Ebrahim Raïssi (à droite)
Vladimir Poutine et le Président iranien Ebrahim Raïssi (à droite) - Sputnik Afrique, 1920, 27.07.2022
Dénigrée par l'Occident et bombardée par les sanctions, la Russie se tourne de plus en plus vers ses partenaires orientaux. L'Iran se dit ainsi prêt à assurer la maintenance des avions russes et à créer avec la Russie un système alternatif de paiements bancaires.
À la suite de la récente visite du Président russe, qui s'était rendu à Téhéran le 19 juillet, pour un sommet tripartite avec ses homologues iranien et turc, la coopération entre la Russie et l'Iran semble prendre de l'élan. Ainsi, Téhéran envisage de conclure un accord sur les livraisons d'équipements à la Russie et la maintenance d'avions russes en Iran, a indiqué mardi à l'agence de presse Mehr Mir-Akbar Razavi, le porte-parole de l'Organisation de l'aviation civile iranienne (CAO).
Il a également annoncé la signature d'un protocole d'accord entre l'Iran et la Russie, qui prévoit la croissance du nombre de vols de passagers entre les deux pays, à hauteur de 35 par semaine.

Échanges agricoles

En outre, l'Iran est prêt à fournir à la Russie des matériaux de construction et des produits agricoles, comme l'a déclaré à Sputnik ce mercredi le vice-ministre iranien des Affaires étrangères chargé de l'économie, Mehdi Safari.
Téhéran envisage en plus d'augmenter les importations de blé russe à 10 millions de tonnes par an, a-t-il aussi déclaré à Sputnik. Selon lui, la tendance de croissance des importations de céréales russes se maintient.

La dédollarisation en vue

À l'heure actuelle, les transactions commerciales entre les deux pays se font en monnaie nationale. "Nous importons actuellement de grandes quantités de céréales russes payées en monnaie nationale, les importations de blé russe cette année ne tiennent pas la comparaison par rapport aux années précédentes", a noté le diplomate.
M.Safari a également fait savoir que le système russe de paiement par carte MIR devrait être lancé en Iran sous peu. Les deux pays travaillent également, selon lui, sur la création d'un système de paiements bancaires semblable à celui de SWIFT, en vue de dépolariser leurs transactions.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала