La Chine mène des exercices au large de Taïwan avant une possible visite de Nancy Pelosi

© AP Photo / Guang Niu, PoolUn sous-marin chinois
Un sous-marin chinois - Sputnik Afrique, 1920, 30.07.2022
L’armée chinoise lance des exercices à munitions réelles au large de son littoral, à quelques encablures de Taïwan. La tension monte et les esprits s’échauffent à l’idée d’une éventuelle visite sur l’île de Nancy Pelosi, l’un des plus hauts personnages des États-Unis.
Pekin s’apprête à organiser des exercices militaires au large de sa province du Fujian, qui borde le détroit de Taïwan. Des manœuvres seront effectuées à munitions réelles ce 30 juillet, ont annoncé les autorités maritimes.
En parallèle, les forces chinoises mènent également des exercices plus au sud, près de l’île de Hainan, qui abrite la principale base de sous-marins nucléaires du pays. Des mouvements ont également eu lieu au large de Macao, près de l’île de Dawanshan.

Vers une visite explosive?

Ces différentes manœuvres ont lieu dans un contexte de fortes tensions, alors que Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants américaine, pourrait se rendre prochainement à Taïwan.
Une perspective qui n’enchante guère Pékin, qui a mis Washington en garde. La Chine a demandé à ce que le déplacement soit "annulé immédiatement", par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Zhao Lijian. L’Empire du Milieu se réserve le droit de "prendre des mesures fortes en réponse pour défendre sa sécurité et son intégrité nationales", a-t-il ajouté.
Nancy Pelosi elle-même a tenté de calmer le jeu, refusant de confirmer clairement qu’elle se rendrait sur place. La possibilité d’une telle visite est évoquée depuis avril, mais la pandémie a rebattu les cartes. La responsable démocrate réalise pour l’heure une tournée asiatique, au cours de laquelle elle visitera le Japon, la Corée du Sud, la Malaisie et Singapour.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала