Ecoutez Radio Sputnik
    La tortue

    A dos de tortue de mer… jusqu'en prison

    © Sputnik. Vitaly Ankov
    Actualités
    URL courte
    13014122

    En Floride, une jeune femme ayant pratiqué la "course à la tortue" a été arrêtée par la police.

    Début juillet, Stephanie Moore, 20 ans, et sa copine dont l'identité n'est pas divulguée par la police, avaient publié sur Facebook des clichés où on pouvait les voir se promenant à dos de tortue le long d'une plage, ce qui a provoqué une vague d'indignation de la part les internautes ainsi que des protecteurs des animaux.

    Le 26 septembre, les voisins de Stephanie Moore ont porté plainte contre elle. A leur arrivée sur place, les forces de l'ordre ont reconnu la jeune femme, contre qui auparavant un procès avait été intenté. Les policiers l'ont placée immédiatement en détention. 

    Stephanie Moore risque d'être accusée de "possession, vente ou harcèlement de tortue marine ou de nid de tortue" si une enquête pénale est ouverte. Bien que sa complice soit identifiée, elle n'a pas été arrêtée.

    Les tortues marines font partie d'une espèce vulnérable et menacée. Elles sont l'objet de protection ou de plans de restauration au niveau local, mais la pollution, le braconnage et les prises accidentelles par engins de pêche demeurent des causes préoccupantes du recul de leurs populations. Depuis 1981, toutes les espèces sont inscrites à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction.

    Lire aussi:

    Découverte du plus ancien prédateur au monde
    Le Hamas capture un dauphin espionnant pour le compte d'Israël
    La tortue la plus rapide inscrite au livre Guinness des records
    Tags:
    arrestation, tortues, protection, animaux, police, Floride, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik