Ecoutez Radio Sputnik
    la matière noire

    Un satellite chinois chargé de résoudre le mystère de la matière noire

    © NASA.
    Actualités
    URL courte
    2191
    S'abonner

    "Wukong", le premier satellite de la Chine destiné à l'étude de la matière noire, a envoyé ses premières données aux stations au sol.

    Wukong, le premier satellite de la Chine destiné à l'étude de la matière noire, a envoyé ses premières données aux stations au sol, annonce l'agence Xinhua.

    La station spatiale de Kashgar, dans le nord de la Chine, a reçu des données expédiées par son satellite explorateur nommé DAMPE (Dark Matter Particle Explorer), dimanche à 8h45, heure locale.

    Le décryptage et le déchiffrement a pris quelques sept minutes, puis les données ont été transférées au centre national des sciences spatiales. Plus tard, les données de satellite ont été également reçues par les stations au sol situées à Miyun, en bordure de la ville de Beijing, et à Sanya dans la province de Hainan.

    Le 17 décembre dernier, la Chine a envoyé dans l'espace son premier satellite national dont la tâche est d'étudier les particules de matière noire. Le lancement a été effectué à partir du centre spatial de Jiuquan, dans le nord-ouest de la Chine, à l'aide d'une fusée porteuse Changzheng-2D.

    Selon le plan du vol, l'explorateur entrera en orbite héliosynchrone à une hauteur de 500 km pour observer des particules à haute énergie. Pendant les deux premières années, le satellite étudiera l'espace aérien puis se focalisera sur l'observation de la matière noire. Plus de cent de spécialistes analyseront les données recueillies par l'appareil. Les résultats préliminaires sont attendus pour la fin de l'année 2016.

    La matière noire ne donne pas de rayonnement électromagnétique, c'est pourquoi elle est invisible à l'observation directe. Elle se manifeste au cours de l'interaction gravitationnelle qui affecte le mouvement des planètes. Les scientifiques estiment que la matière noire est représentée quatre fois de plus que la matière "ordinaire". Son existence ne cadre pas dans le model du microcosme créé i l y a une centaine d'années.

    Lire aussi:

    Deux satellites européens Galileo mis en orbite par un lanceur russe VIDÉO
    La Russie met en orbite un satellite militaire de nouvelle génération
    Comment cuisiner dans l’espace?
    Astronomie: découverte d'une paire de trous noirs au coeur d'une galaxie (presse)
    Tags:
    satellite, matière noire, espace, Wukong, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik