Ecoutez Radio Sputnik
    sol lunaire

    Un rover lunaire chinois étonne les chercheurs

    © NASA. NASA
    Actualités
    URL courte
    7340

    Un rover lunaire Yutu (littéralement "lapin de jade") a découvert un nouveau type de sol lunaire.

    Un rover lunaire Yutu (littéralement "lapin de jade") a découvert un nouveau type de sol lunaire. Les échantillons fournis diffèrent de ceux reçus par les astronautes américains entre les années 1969 et 1972 ainsi que des exemplaires étudiés par les stations spatiales soviétiques, annonce New Scientist.

    Le fait que le sol, à l'endroit d'atterrissage du Chang'e 3 (sonde spatial lunaire chinoise), était mélangé avec une coulée de lave récente et que la couche du régolithe (la couche de poussière produite par des météorites) était assez mince a permis aux chercheurs d'analyser le contenu de la roche volcanique de la surface lunaire de manière plus exacte.

    Les projets lunaires américains et soviétiques ont fourni des données sur les basaltes appartenant à la période de l'activité volcanique la plus intense du satellite de la Terre (il y a 3 ou 4 milliards d'années). Mais la mer des Pluies où Chang'e 3 a atterrit a été formée par une inondation de lave datant approximativement de 3 milliards d'années.

    Les échantillons rapportés par les véhicules lunaires américains et soviétiques contenaient soit trop soit trop peu de titanium: une valeur moyenne faisait défaut. Alors que la composition en titanium retrouvée dans les roches rapportées par Chang'e 3, a permis de réaliser des calculs d'une meilleure justesse. En plus, elles sont riches en fer.

    Les chercheurs expliquent ces résultats par le fait qu'aujourd'hui les éruptions volcaniques sont plus fréquentes que par le passé. Les sols contenant du titanium (l'indicateur des processus éruptifs) ont fondu et ont été les derniers à avoir été absorbés par le manteau lunaire.

    Lire aussi:

    La NASA a découvert des "jardins suspendus" sur Pluton
    Le rover martien Curiosity et ses images
    Un logiciel permettant d'observer les phases de la Lune en 2016
    La Terre, "sculpteur spatial" de la Lune
    Tags:
    Yutu, Lune, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik