Ecoutez Radio Sputnik
    une grue

    Des mères risquent leur vie pour alerter sur l’accueil des enfants handicapés

    © Sputnik . Alexei Danichev
    Actualités
    URL courte
    Gaëlle Nicolle
    250

    Une nouvelle fois, deux mamans se sont hissées pour faire porter leur voix, l’une sur une grue, l’autre sur un échafaudage. Elles réclament des auxiliaires de vie pour les enfants handicapés, privés de rentrée. C’est la deuxième action en deux mois pour se faire entendre de Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées.

    «On a pas eu gain de cause.» Jean-Luc Duval, président du collectif Citoyen handicap (CCH), entend profiter de la venue à Lille de Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées, pour lui rappeler «ses engagements», donnés après leur dernière action en septembre.

    «On n'a pas eu de concertation avec Mme Cluzel, qui devait nous appeler. Elle a oublié » ironise ce papa qui n'en est pas à son coup d'essai.

    ​Las de vivre du RSA afin d'être au plus près de ses enfants handicapés, comme beaucoup d'autres parents en France, il demande à ce que son appel soit, cette fois-ci, entendu:

    «On réclame le recrutement de 10.000 éducateurs spécialisés en urgence pour ces 10.000 enfants qui n'ont pas d'accompagnant dans les écoles.»

    À chaque rentrée, plusieurs milliers d'enfants se retrouvent sans auxiliaire de vie, faute de recrutement et de formation suffisante:

    «On a une maman au sommet d'une grue à Lille, une autre au sommet d'un échafaudage à Strasbourg: on attend l'appel de Mme Cluzel. Personne ne redescendra.»

    «Ce n'est pas en montant au sommet des grues qu'on se fait entendre», avait alors rétorqué Mme Cluzel en septembre, provoquant un peu plus la colère des militants. Reconnaissant qu'il y avait encore des «ajustements de recrutement» à effectuer, le ministère de la Santé avait alors déclaré qu'il y avait «110.000 accompagnants pour 175.000 enfants» et espérait «trouver une solution pour tout le monde d'ici les vacances de Pâques.»

    Lire aussi:

    Situation des handicapés: «Macron réussit à faire encore pire que Sarkozy et Hollande!»
    Lattaquié: une association de handicapés reçoit une aide humanitaire russe
    Le rapatriement d'enfants de djihadistes français en Syrie se fera au cas par cas
    Tags:
    mères en colère, enfants handicapés, handicap, handicapés, santé, école, Citoyen handicap, Sophie Cluzel, Lille, Strasbourg, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik