Ecoutez Radio Sputnik
    La police déplace le camion où 39 corps ont été découverts à Gray, dans l'Essex (23 octobre 2019)

    Nouvelles interpellations au Vietnam dans l’affaire des 39 migrants retrouvés morts en Angleterre

    © REUTERS / HANNAH MCKAY
    Actualités
    URL courte
    Par
    4111
    S'abonner

    Au Vietnam, huit nouvelles personnes ont été arrêtées, soupçonnées d’être en lien avec la tragique affaire des 39 migrants retrouvés morts le 23 octobre, dans un camion frigorifique en Angleterre.

    Lundi 4 novembre à Hanoï, la police vietnamienne a déclaré avoir arrêté huit personnes dans le cadre de l’affaire du camion dans lequel on a découvert 39 migrants morts, probablement vietnamiens, fin octobre près de Londres.

    Un responsable de police de la province de Nghe An, province du centre du Vietnam, d’où seraient originaires plusieurs victimes, a déclaré avoir arrêté huit suspects impliqués dans un réseau de passeurs. La semaine dernière, deux Vietnamiens avaient déjà été interpellés et le chauffeur du camion, originaire d’Irlande du Nord, a été inculpé d’homicide involontaire, de blanchiment d’argent et de complot en vue de favoriser une immigration illégale.

    Cette tragédie a mis en lumière le trafic de migrants et des passeurs peu scrupuleux qui facturent le passage des milliers de dollars. Officiellement, les victimes n’ont pas été identifiées, les résultats des tests ADN sont encore attendus, mais les autorités britanniques ont indiqué la semaine dernière qu’il s’agissait de ressortissants vietnamiens. 

    «Je meurs, je ne peux plus respirer»

    Depuis la macabre découverte, de nombreuses familles vietnamiennes, sans nouvelles de leurs proches, vivent dans l’angoisse en attendant les tests ADN. L’Obs a dressé le portrait de plusieurs victimes présumées: l’une d’elles a envoyé un dernier message à sa mère avant de mourir. Pham Thi Tra My, jeune femme de 26 ans originaire de Can Loc, avait quitté le Vietnam le 3 octobre. Quelques heures avant que le camion ne révèle sa sinistre cargaison, sa mère a reçu un message d’adieu:

    «Maman, papa, je vous aime très fort. Je meurs, je ne peux plus respirer.»

    Les contrôles douaniers sur la sellette

    Des milliers de migrants essaient de rejoindre la Grande-Bretagne chaque année, souvent cachés dans des camions. Les contrôles se sont intensifiés: scan aux rayons X, chiens renifleurs et détecteurs de battements cardiaques. Mais pour Jean-Claude Lenoir, président de l’association Salam d’aide aux migrants, ces dispositifs n’empêchent pas les drames. Il a ainsi déclaré à LCI:

    «Suivant les journées, il y a 10 à 100 personnes qui essaient de traverser la Manche. Malgré les démantèlements réguliers des camps à Calais, nombreux sont ceux qui tentent leur chance. On est dans le mensonge continu.»

    Entre janvier et septembre, 4.700 camions transportant des migrants ont été arrêtés, 19.000 migrants ont été interpellés par les douanes françaises durant cette même période. Mais les réseaux de passeurs, en continuelle réorganisation, arrivent néanmoins à les contrer, mais à quel prix!

    Tags:
    Vietnam, migration, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik