Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion militaire libyen de type L-39

    Un avion militaire libyen armé de missiles air-sol viole l’espace aérien tunisien et atterrit en urgence – images

    CC BY-SA 2.0 / Rob Schleiffert
    Afrique
    URL courte
    6266

    Un avion militaire d’entrainement libyen armé, de type L-39 Albatros, a atterri en urgence dans le sud de la Tunisie, a indiqué le ministère tunisien de la Défense nationale. Les raisons qui ont poussé les deux pilotes à violer l’espace aérien tunisien et à atterrir dans le pays ne sont pas encore connues.

    Un avion militaire libyen de type L-39 Albatros, appareil d'entraînement construit par la firme tchèque Aero Vodochody, a violé l’espace aérien tunisien et a atterri d’urgence dans la région de Beni Ghezaiel, dans le gouvernorat de Médenine, dans le sud-est de la Tunisie, a déclaré un porte-parole du ministère tunisien de la Défense nationale, selon l’AFP.

    ​L’appareil avait à son bord deux pilotes et était armé de missiles air-sol, rapporte la presse locale.

    ​Des unités sécuritaires ont été envoyées sur place pour sécuriser la zone et déterminer les causes de l’atterrissage de l’avion, ont informé les mêmes sources.

    La défense antiaérienne de l’Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar a abattu un avion militaire des forces alliées du gouvernement d'union nationale de Fayez el-Sarraj, a annoncé le 4 juillet le service de presse de l’ANL.

    La Libye est plongée dans le chaos depuis le renversement du gouvernement et le meurtre de Mouammar Kadhafi en 2011. Le pays est divisé entre plusieurs entités rivales, avec notamment la présence à Tripoli du gouvernement d'union nationale de Fayez el-Sarraj, soutenu par l'Onu et l'UE, et dans l'est, d'un parlement élu par le peuple et appuyé par l'Armée nationale libyenne du maréchal Haftar.

    Lire aussi:

    La diplomatie polonaise assure avoir trouvé le moyen d’«effrayer la Russie»
    Un goéland avale un bébé requin vivant – vidéo
    La Chine prête à l’«option nucléaire» dans sa guerre commerciale avec les États-Unis
    Tags:
    avion-école, Armée nationale libyenne (ANL), Khalifa Haftar, Tunisie, Libye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik