Ecoutez Radio Sputnik
    La Mecque

    L’Aïd el-Kebir en Algérie endeuillée par le décès de trois pèlerins en Arabie saoudite

    © AP Photo / Mosa'ab Elshamy
    Afrique
    URL courte
    8103

    Les 11 et 12 août, à Mina, en Arabie saoudite, trois pèlerins algériens sont décédés des suites de crises cardiaques, pendant l’accomplissement des rituels du pèlerinage. À ce jour, sept Algériens sont morts dans les lieux saints de l’islam.

    Au premier et au second jours de l’Aïd el-Kebir, trois hadjis (pèlerins) algériens sont morts en Arabie saoudite pendant l’accomplissement des rituels du pèlerinage, a indiqué l’ambassadeur d’Algérie à Riyad, Abdelkader Hedjazi. Ces trois décès portent le nombre d’Algériens morts dans les lieux saints de l’islam à sept, a indiqué l’Algérie Presse Service (APS).

    Les trois pèlerins en question sont «Jibrit Aïssa, né le 11 avril 1953, originaire de la wilaya d'El Oued, Mami Mohamed Kamel, né le 12 décembre 1951 (68 ans), originaire de la wilaya de Médéa, et enfin Allouche Abdelkader, 63 ans, habitant la commune de Bordj Essebat de la wilaya de Guelma», a rapporté l’APS. Les trois défunts ont succombé à des attaques cardiaques, selon la même source.

    Le chef de la mission médicale algérienne, le docteur Mahmoud Dahmane a noté un recul du nombre de décès pour cette année, déplorant, toutefois, le non-respect des instructions médicales par certains hadjis, malades cardiaques et hypertendus en particulier, dont les complications de la maladie peuvent s'avérer parfois très graves, voire mortelles.

    La semaine dernière quatre hadjis sont également morts, ce qui porte à sept le nombre global des pèlerins algériens décédés en Arabie saoudite pour l’année 2019.

    L’année dernière, 18 pèlerins algériens ont rendu l’âme durant le pèlerinage.

    Tags:
    décès, Médine, Mina, La Mecque, pèlerinage, Riyad, Arabie Saoudite, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik