Afrique
URL courte
Par
4314
S'abonner

Pour évaluer l’éventuel danger de ce variant, un suivi des patients, actuellement au nombre de sept, et de la situation sanitaire dans le gouvernorat où il a été détecté est nécessaire, estime un médecin.

Le ministre tunisien de la Santé, Faouzi Mehdi, a confirmé ce 23 avril la découverte d'une nouvelle souche du coronavirus qui n’est ni brésilienne, ni sud-africaine, ni britannique, informe Al-Arabiya.

Quels dangers revêt-il? Comme l’explique au micro de la radio Mosaïque FM le médecin Amin Fawzi Salim, la réponse ne pourra être donnée qu’à l’issue de l’observation des patients contaminés et de la situation épidémiologique dans le gouvernorat de la Manouba. Pour l’instant, le virus muté a été détecté chez sept citoyens. Une raison de plus pour rappeler la nécessité d’activer la campagne de vaccination.

Vers de nouvelles restrictions?

Vu la situation sanitaire dans le pays, la porte-parole du Comité scientifique chargé de la lutte contre le nouveau coronavirus, Jalila ben Khelil, a confirmé à Al-Arabiya qu’aujourd’hui même ou au cours des deux jours à venir l’organisme en question se réunira pour évaluer l’état des choses et examiner de nouvelles mesures, telle que la possibilité de fermer les frontières du pays et un confinement complet dans le nord de la Tunisie.

Plus de 10.000 morts depuis le début de la pandémie

Selon les données officielles du ministère tunisien de la Santé, depuis le début de la pandémie, 294.138 cas de contamination ont été recensés dans le pays. Le virus a en outre fait plus de 10.000 morts.

La campagne de vaccination a débuté en Tunisie à la mi-mars. Le pays dispose des vaccins Spoutnik V, de Pfizer-BioNTech, d’AstraZeneca et de Sinopharm.

Lire aussi:

Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Tags:
souche de coronavirus, Covid-19, Tunisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook