Amérique du Nord
URL courte
Par
17258
S'abonner

Une dizaine de jours après qu’un Noir armé d’un couteau a été tué par balles à Philadelphie, les autorités locales ont révélé deux vidéos de l’intervention policière, filmées par les caméras-piéton de deux agents. Les images montrent un individu armé d’un couteau se diriger vers l’un d’eux avant de s’écrouler sous des tirs.

Après la mort d’un Noir lors d’une intervention policière à Philadelphie survenue le 26 octobre, les autorités locales ont publié deux vidéos filmées par les caméras-piéton de deux policiers impliqués dans les faits, ainsi que des enregistrements des appels téléphoniques à l’origine de cette intervention.

Selon ces éléments sonores divulgués, la police avait été alertée par une voisine et par la sœur de la victime, Walter Wallace. La femme a déclaré que son frère «frappait sa mère et son père». Les appels suivants constatent aussi des faits de violence commis par cet individu.

Première vidéo

Ces images montrent le point de vue de l'un des agents alors qu'il arrive chez Wallace. Celui-ci émerge de la porte d'entrée en tenant ce qui semble être un couteau. L'officier est entendu dire plusieurs fois «posez le couteau maintenant».

Une riveraine est entendue en arrière-plan en train de dire que Wallace est «malade mental» alors qu'il descend les marches de sa maison avec le couteau.
L'officier dit «reculez» alors que Wallace se dirige vers la rue. Des coups de feu sont ensuite tirés et Wallace tombe au sol.

La mère de Wallace court alors vers le corps de son fils et se met à crier à plusieurs reprises aux officiers «vous l'avez assassiné».

L’autre femme rappelle: «Je vous ai dit qu'il était fou».

Deuxième vidéo

Filmée par la caméra corporelle du deuxième policier, la deuxième séquence montre Wallace s'approcher avec son couteau dans la rue, alors qu’un officier ordonne: «Tirez-lui dessus».
Des coups de feu résonnent alors et Wallace s’écroule. Il a été transféré à l’hôpital où il a été déclaré mort.

Cet incident a provoqué des manifestations à Philadelphie contre les violences policières. D’après le père de Wallace, celui-ci souffrait d’une maladie mentale et prenait des médicaments. Les images des caméras corporelles montrent Wallace dans une «crise de santé mentale évidente», a annoncé l’avocat de la famille de Wallace.

Une enquête a été ouverte pour investiguer les circonstances du drame. Les noms des policiers impliqués dans les faits ont été également révélés.

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
violences policières, Philadelphie, Noirs, décès, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook