Amérique du Nord
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)
4445
S'abonner

L’ancien vice-Président démocrate américain Joe Biden, dont la victoire à la présidentielle 2020 a été confirmée ce 24 novembre en Pennsylvanie, dans le Michigan et le Nevada, a nommé les premiers membres de son futur gouvernement.

Joe Biden, Président élu des États-Unis selon les résultats préliminaires, a désigné ce mardi 24 novembre les premiers membres de son futur gouvernement, depuis la scène du Queen Theatre à Wilmington, dans le Delaware.

M.Biden a présenté son proche collaborateur Antony Blinken comme son futur secrétaire d'État, Linda Thomas-Greenfield en tant qu’ambassadrice des États-Unis auprès de l'Onu, Jake Sullivan comme conseiller à la sécurité nationale, Alejandro Mayorkas comme futur chef du département à la Sécurité intérieure.

L’ancien secrétaire d'État John Kerry a été désigné comme représentant spécial pour le climat.

«C’est une équipe qui reflète le retour de l’Amérique. Prête à diriger le monde, pas à s'en éloigner», a indiqué M.Biden.

Linda Thomas-Greenfield a pour sa part assuré que Washington reviendrait au multilatéralisme et à la diplomatie.

«Des progrès» dans le dépouillement du vote

Joe Biden a annoncé «des progrès» dans le dépouillement des voix et s'est également félicité de la décision de l’Administration des services généraux (GSA) de commencer le processus de transfert du pouvoir.

Ces dernières 24 heures, trois États clés à la fois, la Pennsylvanie (20 grands électeurs), le Michigan (16 grands électeurs) et le Nevada (six grands électeurs), ont confirmé sa victoire.

Joe Biden est désormais assuré d'obtenir la majorité requise de 270 grands électeurs sur 538 pour être désigné le 14 décembre 46e Président des États-Unis, à l'âge de 78 ans.

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)

Lire aussi:

Deux ex-espions du KGB et de la DGSE racontent: «Les Gafam sont le service de renseignement le plus puissant au monde»
Moscou publie sa liste des «pays inamicaux» et explique les mesures qui les attendent
La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
Tags:
administration, présidentielle américaine 2020, John Kerry, Joe Biden, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook