Amérique du Nord
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)
25256
S'abonner

Un gestionnaire de fonds a donné 2,5 millions de dollars à un groupe pro-Trump qui avait promis de contester les résultats de l’élection présidentielle du 3 novembre. L’organisation en question ayant abandonné les poursuites, l’homme d’affaires souhaite désormais récupérer son argent, rapporte Bloomberg.

Fred Eshelman, un gestionnaire de fonds de Caroline du Nord, a déposé un recours judiciaire mercredi 25 novembre contre la société True the Vote basée à Houston (Texas) qui lui avait promis de contester les résultats de la présidentielle américaine en enquêtant sur la présumée fraude électorale. Selon les informations de Bloomberg, il leur a donné 2,5 millions de dollars et souhaite les récupérer.

Le groupe pro-Trump lui avait présenté un plan pour «enquêter, plaider et exposer les cas de vote illégal et de fraude suspectés lors des élections générales de 2020», indique l’agence. Il leur a donné deux millions de dollars dans un premier temps, puis 500.000 la semaine suivante après que le président du groupe lui a indiqué que davantage d’argent était nécessaire pour atteindre leurs objectifs.

True the Vote a en effet tenté de collecter des dépôts de plainte dans sept États clés et de réaliser une «modélisation des données et une analyse statistique sophistiquée pour identifier les votes potentiellement illégaux et frauduleux».

Quatre procès ont été intentés par l’entreprise, mais ont tous été abandonnés dans la semaine du 16 novembre. La société a évoqué dans un communiqué des «obstacles à la présentation d’arguments» en plus d’une contrainte de calendrier qui les a poussés à interrompre ces procédures.

Pas de suivi sur le projet

Toujours selon Bloomberg, Fred Eshelman leur reproche de ne pas l’avoir tenu au courant de leurs démarches, malgré ses multiples demandes. Selon lui, leurs seules réactions n’étaient que des «réponses vagues, des platitudes et des promesses vides».

D’après le document détaillant l’action en justice déposée par ce dernier, l’entreprise lui avait promis de rendre au moins un million de dollars si elle abandonnait tout procès sur l’élection. Puisqu’elle n’est parvenue à rien, le défendant souhaite récupérer l’intégralité de la somme investie.

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)

Lire aussi:

Moscou publie sa liste des «pays inamicaux» et explique les mesures qui les attendent
La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Trois roquettes tirées en direction d'Israël depuis le territoire syrien
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
Tags:
action en justice, présidentielle américaine 2020, investissements, fraudes électorales, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook