Amérique du Nord
URL courte
Par
4115
S'abonner

La FAA, le régulateur aérien des États-Unis, a autorisé la vaccination des pilotes de l’aviation civile et des aiguilleurs du ciel contre le Covid-19 avec le vaccin de Pfizer/BioNTech, tout en formulant certaines réserves.

Les pilotes de l’aviation civile et les contrôleurs aériens américains peuvent désormais recevoir le vaccin contre le Covid-19 développé par la société allemande BioNTech et son partenaire américain Pfizer, mais ils devront attendre deux jours après l’administration de chaque dose pour reprendre le travail, a annoncé la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis.

«Les titulaires de certificats médicaux émis par la FAA peuvent recevoir le vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19; cependant, un intervalle de 48 heures sans vol et sans obligations liées à la sécurité doit être observé après chaque dose», indiqué la FAA dans un communiqué.

Le régulateur a admis que cette norme pourrait être ajustée à l'avenir, compte tenu des résultats du suivi des personnes vaccinées.

Le vaccin de Pfizer/BioNTech reçoit le feu vert aux États-Unis

L'Agence américaine des aliments et des médicaments (FDA) a annoncé ce samedi 12 décembre, que les États-Unis avaient accordé la veille une autorisation d’urgence au vaccin contre le Covid-19 mis au point par le laboratoire américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech.

Les premières 2,9 millions de doses seront administrées aux employés du système de santé et aux personnes âgées résidant en établissements de soins de longue durée.

Selon les experts de la FDA, l’efficacité du vaccin atteint 95% après la seconde dose. Le produit doit être conservé à une température de -75 à -80 degrés Celsius. Après décongélation, il est possible de le conserver entre 2 et 8 degrés pendant cinq jours maximum.

La FDA avait précédemment signalé des effets secondaires graves après l'administration du vaccin chez 0,6% des participants aux essais. Les effets indésirables les plus courants étaient l'appendicite (0,04%), la crise cardiaque (0,02%) et l'accident vasculaire cérébral (0,02%). Il y a eu quatre cas de paralysie faciale.

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
François Bayrou amené à se justifier sur une photo de lui sans masque dans un aéroport apparue sur les réseaux
Un ado plongé dans le coma après avoir été tabassé par une bande qu’il assure ne pas connaître à Paris
Tags:
avions civils, pilote, Pfizer, vaccination, vaccin, Administration fédérale de l'aviation (FAA) des Etats-Unis, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook