Amérique du Nord
URL courte
Par
3122
S'abonner

Un premier cas de contamination de vison vivant dans la nature par le Covid-19 a été détecté dans l’État américain de l’Utah, selon le service d'inspection sanitaire des animaux et des plantes (APHIS). La circulation du virus dans des populations sauvages vivant près de fermes de visons avec des cas de coronavirus n’est pas encore prouvée.

Le laboratoire national du service vétérinaire du ministère de l'Agriculture des États-Unis a confirmé un premier cas d'infection au coronavirus chez un animal vivant dans la nature. Le virus a été retrouvé chez un vison dans l’État américain de l'Utah.

Selon le service d'inspection sanitaire des animaux et des plantes (APHIS) sur le site de la plateforme ProMED-mail, la maladie a été détectée chez cet animal sauvage dans le cadre d'une étude épidémiologique dans les environs d'une ferme de visons avec des cas de Covid-19 identifiés.

«À notre connaissance, il s'agit du premier animal sauvage en liberté avec un SRAS-CoV-2 confirmé», a déclaré l’APHIS dans son communiqué.

La source indique que des informations sur ce cas ont été transmises à l’Organisation mondiale de la santé animale. Pourtant, d’après l’APHIS, la circulation active de l’agent causal du Covid-19 dans des populations sauvages vivant près de fermes de visons avec des cas confirmés de coronavirus n’est pas encore prouvée.

Des cas de Covid-19 ont été détectés à plusieurs reprises dans des élevages de visons dans le monde.

Abattage de tous les visons danois

Début novembre, le Danemark avait ordonné l'élimination de tous ses visons, soit entre 15 et 17 millions de têtes, à la suite de la découverte d’une mutation du nouveau virus transmissible à l'Homme, qui pourrait selon Copenhague compromettre l'efficacité d'un futur vaccin. Tous les visons malades ou se trouvant dans des fermes à moins de 7,8 kilomètres d’autres élevages infectés ont été abattus.

Lire aussi:

«D’autres vaccins sont plus efficaces» qu’AstraZeneca: un début de revirement pour Macron?
Des policiers de plusieurs départements de France attaqués dans la nuit de samedi à dimanche
«Chasseurs de nuit», «crocodiles» et «cygne blanc»: les surprises du défilé aérien militaire à Moscou – images
Tags:
contamination, Covid-19, vison, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook