Amérique du Nord
URL courte
Par
11157
S'abonner

Joe Biden a publié un décret interdisant la discrimination des sportifs transgenres dans les établissements scolaires. Une décision polémique au vu des performances de certains athlètes trans dans les catégories féminines.

À peine entré à la Maison-Blanche, Joe Biden multiplie les signaux à l’attention des transgenres. Il vient en effet de publier un décret relatif à la pratique du sport en milieu scolaire.

Le texte stipule notamment que les personnes trans ne pourront être discriminées dans l’accès aux activités sportives, «quelle que soit leur identité de genre».

«Les enfants doivent pouvoir apprendre sans s’inquiéter d’être refusé ou non à l’entrée de toilettes, vestiaires ou compétitions sportives», expose le texte signé par le Président démocrate élu.

Une décision tout sauf anodine compte tenu de l’importance que revêt le sport lycéen et universitaire aux États-Unis, véritable antichambre du sport professionnel. Les établissements ne se conformant pas à ces règles de non-discrimination pourraient perdre leur financement, précise Fox News.

Polémique autour des sportifs transgenres

La participation d’athlètes transgenres à certaines compétitions avait déjà fait l’objet d’un débat brûlant l’an dernier aux États-Unis. Dix-sept États avaient présenté des projets de loi pour interdire aux trans de concourir dans des catégories ne correspondant pas au sexe enregistré à la naissance.

Ces polémiques concernent surtout les sportifs nés hommes et souhaitant participer à des compétitions féminines. Le sport universitaire américain est confronté au problème depuis plusieurs années.

En 2019, le sprinter transgenre CeCe Telfer avait écrasé la concurrence sur 400 mètres haies, en finale du championnat national universitaire. L’athlète avait remporté la course avec plus d’une seconde et demie sur sa dauphine. Deux ans auparavant, chez les hommes, CeCe Telfer ne figurait pas parmi les 200 meilleurs coureurs de sa catégorie.

La veille de son investiture, Joe Biden avait déjà annoncé la nomination de Rachel Levine, femme transgenre, au poste de ministre déléguée à la Santé.

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Tags:
États-Unis, compétition, Joe Biden, sport, transgenre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook