Amérique du Nord
URL courte
Par
3202
S'abonner

Un hôpital américain du Vermont a déclaré que 860 doses du vaccin anti-Covid de Moderna seraient devenues inutilisables suite à une défaillance d’équipement utilisé pour surveiller la température de stockage, selon NBC.

Plusieurs centaines de doses du vaccin contre le Covid-19 de la société Moderna livrées à l’hôpital de Springfield du Vermont, aux États-Unis, se seraient détériorées après avoir été conservées à une mauvaise température, a annoncé la chaîne de télévision américaine NBC.

Lors d'une conférence de presse, un responsable de l'Agence des services humains (AHS) du Vermont a déclaré que 860 vaccins avaient été stockés à 9°C, alors qu’ils devaient être conservés au réfrigérateur entre 2 et 8°C, selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

Les vaccins «n’ont pas été jetés»

Le département de la santé de l’État du Vermont a indiqué surveiller la situation en vue d’établir s’il est possible d’utiliser les vaccins.

«Ils n’ont pas encore été jetés. Pour l’instant, nous attendons des conseils du producteur sur la perte potentielle de doses suite à un écart de température», a noté le département.

Le porte-parole du département, Ben Truman, cité par NBC News, a annoncé que les responsables poursuivaient leurs discussions avec Moderna sur la manière de gérer la situation.

Aucun impact pour la campagne de vaccination?

Les autorités de l'État ont déclaré que l'incident n'aurait pas d'impact sur les personnes qui avaient déjà des rendez-vous prévus pour cette semaine pour recevoir la première ou la deuxième dose du vaccin.

«Nous n’utiliserons pas les doses dont nous ne sommes pas sûrs à 100%, et aucun vaccin à partir des flacons en question n'a été administré», a assuré le département.

Ce n'est pas la première fois qu'un incident comme celui-ci se produit. La semaine dernière, un hôpital du Massachusetts a signalé que près de 2.000 vaccins de Moderna avaient été endommagés après qu'un agent de propreté hospitalière a accidentellement débranché un réfrigérateur, rappelle NBC.

En décembre, un employé d'hôpital du Wisconsin a été licencié et arrêté après que le centre médical Aurora de Grafton a déclaré qu'il avait intentionnellement retiré plus de 500 doses de vaccin du réfrigérateur.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Tags:
États-Unis, vaccination, hôpital, Vermont, Moderna, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook