Amérique du Nord
URL courte
Par
364938
S'abonner

Onze soldats d'une base militaire américaine au Texas ont été hospitalisés, dont deux dans un état critique, jeudi 28 janvier, après avoir bu de l'antigel qu'ils ont pris pour de l'alcool, rapporte Reuters.

Jeudi 28 janvier, des soldats américains de la base de Fort Bliss (Texas) qui avaient décidé de célébrer la fin d’un exercice d’entraînement de 10 jours ont été hospitalisés après avoir bu de l’antigel, relate Reuters.

«Les premiers rapports indiquent que les soldats ont consommé cette substance en pensant qu'ils buvaient une boisson alcoolisée… Les premiers résultats de toxicologie indiquent que les soldats subissent un empoisonnement à l'éthylène glycol», détaille le bureau des affaires publiques de l'armée.

Au total, 11 soldats ont été intoxiqués, deux d’entre eux sont dans un état critique.

Une substance obtenue en dehors des circuits autorisés

La substance détectée dans les résultats de laboratoire des soldats malades est de l'éthylène glycol, communément appelé antigel, a déclaré l'armée.

«L'ingestion d'antigel peut causer de graves lésions rénales et la mort», ont déclaré des responsables de l'armée lors d'une conférence de presse à Fort Bliss.

L'armée avait déclaré plus tôt que les soldats étaient tombés malades après avoir «consommé une substance acquise en dehors des circuits de distribution de nourriture autorisés».

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Tags:
hospitalisation, soldats, Texas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook