Amérique du Nord
URL courte
Par
4265
S'abonner

Sans attendre la réunion du comité de discipline du syndicat des acteurs américains prévue prochainement, Donald Trump a démissionné. Ses membres avaient dénoncé le rôle de l'ancien Président dans l'attaque contre le Capitole.

L'ancien Président Donald Trump a quitté, le 4 février, le syndicat des acteurs américains sans attendre la réunion qui devait décider de son expulsion, relate Reuters.

M. Trump a annoncé sa décision dans un courrier adressé à la présidente du syndicat SAG-AFTRA, Gabrielle Carteris, deux semaines après que l’organisation a déclaré avoir lancé une procédure disciplinaire à son encontre.

«On s'en fiche!», a-t-il écrit dans la missive, publiée par le syndicat. «Je ne souhaite plus être associé» à celui-ci. «Cette lettre a pour but de vous informer de ma démission immédiate de la SAG-AFTRA. Vous n'avez rien fait pour moi», a-t-il ajouté.

«Merci», a répondu le syndicat.

Il aurait attaqué les valeurs les plus sacrées

La SAG-AFTRA, qui représente quelque 160.000 acteurs, journalistes et autres professionnels des médias, a déclaré le mois dernier que son comité de discipline se réunirait pour décider des mesures à prendre concernant le rôle de Trump dans l'attaque du 6 janvier contre le Capitole qui a fait cinq morts. Ses membres avaient majoritairement voté pour l’ouverture de cette procédure. Selon le syndicat, il a «attaqué les valeurs» les plus sacrées comme la démocratie, la vérité et le caractère sacré de la presse libre.

Donald Trump a adhéré à la SAG-AFTRA au début des années 1990 grâce à ses apparitions dans quelques films et émissions de télévision allant de Maman, j'ai encore raté l'avion à Sex and the City.

La Chambre des représentants des États-Unis a voté pour destituer Trump le 13 janvier, l'accusant d'incitation à l'insurrection. Il a quitté ses fonctions le 20 janvier après avoir perdu sa réélection. Il fera face à un procès au Sénat la semaine prochaine concernant l’accusation de destitution.

Lire aussi:

Opération de police au siège du FC Barcelone, le président Bartomeu arrêté
Véhicules endommagés, poubelles incendiées, tirs de mortiers d’artifice: nuit agitée pour les policiers de l’Oise
Netanyahou accuse l'Iran de l'attaque d'un navire israélien et promet de riposter
Couvre-feu: Macron demande aux Français de «tenir encore quelques semaines»
Tags:
cinéma, syndicats, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook