Amérique du Nord
URL courte
Par
101437
S'abonner

Une vidéo virale a suscité un nouveau scandale lié à la police américaine. Un fonctionnaire a été filmé en train de frapper à la tête un suspect immobilisé par ses trois collègues. Il a été affirmé que l’homme avait lui-même agressé les agents.

Le thème des violences policières a à nouveau resurgi sur les réseaux sociaux après la diffusion d’une vidéo montrant un agent de la police de New York en train de frapper un suspect alors que ses deux collègues le retenaient au sol.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Hawk Newsome, J.D. (@hawk.newsome)

La vidéo, rapidement devenue virale, a été filmée dans une station de métro alors qu’un quinquagénaire se débattait pendant que quatre policiers tentaient de le menotter. Il a fini par être emmené.

La police se justifie

La scène a fait le buzz et a indigné les internautes. En se justifiant, la police a affirmé que l'officier en question avait agi en état de légitime défense car le suspect aurait failli lui arracher l'oreille. L’incident a eu lieu le 16 février. Les agents voulaient l’escorter hors de la plateforme pour y avoir fumé, a expliqué la police sur les réseaux sociaux. C’est alors qu’il a agressé l’un d’eux, a craché sur un autre, avant qu’ils ne tombent tous d’un escalier, selon la police.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от NYPD (@nypd)

Il a alors attaqué un policier tombé au sol et celui-ci a dû se défendre, affirme la police. «Nos agents ont reçu plusieurs blessures, dont une lacération à l'oreille», précise la légende de la vidéo explicative qui ne montre cependant pas le moment de l’attaque.

Le suspect a refusé d'être menotté, et c’est alors qu’un passant a commencé à filmer, précise la publication. L’homme se trouve maintenant en libération conditionnelle. Son casier judiciaire indique qu’il avait placé un couteau sous la gorge d'une personne dans une gare de Manhattan en 2017, ajoute le post.

Ont-ils fait ce qu’il fallait?

«Ces policiers faisaient exactement ce qu'on leur demandait: faire respecter les règles du système des transports», a indiqué Patrick Lynch, président de l’Association de bienfaisance de la police de New York, le plus grand syndicat policier de la ville, cité par le New York Post.

Lire aussi:

«Je vais tous vous crever»: appelés pour des violences conjugales, des policiers se font tirer dessus
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Une personne vaccinée peut-elle être considérée comme cas contact?
Tags:
violences policières, New York
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook