Amérique du Nord
URL courte
Par
4313270
S'abonner

Dans un discours consacré au climat, à seulement quelques jours d’un sommet sur la question à Washington, le secrétaire d’État américain a accusé la Russie d’exploiter le changement climatique pour contrôler de nouveaux espaces en Arctique, région qui pourrait devenir un «nouveau théâtre de conflit».

Intervenant lundi 19 avril avec un discours consacré au leadership mondial des États-Unis en matière de climat, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a indiqué que le rôle croissant de la Russie pourrait créer un «nouveau théâtre de conflit» en Arctique.

«Le changement climatique peut également créer de nouveaux théâtres de conflit. En février, un pétrolier russe a parcouru pour la première fois la route maritime du Nord de l’Arctique. Jusqu'à récemment, cette route n'était praticable que quelques semaines par an. Mais avec le réchauffement de l'Arctique deux fois plus rapide que le reste de la moyenne mondiale, cette période s'allonge beaucoup plus», a signalé le secrétaire d’État américain.

Il a affirmé que la Russie exploitait «ce changement pour tenter d'exercer un contrôle sur de nouveaux espaces. Elle modernise ses bases dans l'Arctique et en construit de nouvelles, dont une à seulement 300 miles [480 kilomètres, ndlr] de l'Alaska».

Selon lui, la Chine accroît également sa présence dans l'Arctique.

Moscou soutient une coopération pacifique en Arctique

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou avait précédemment indiqué que les États-Unis augmentaient la présence de leurs navires de guerre en Arctique. Selon lui, la concurrence entre les principales puissances mondiales dans la lutte pour l’accès aux ressources et aux communications de transport complique la situation dans la région.

«La Russie développe systématiquement les capacités de la Flotte du Nord pour renforcer sa défense et assurer ses intérêts nationaux en Arctique», a indiqué le ministre.

Le ministère russe des Affaires étrangères s’est également dit préoccupé par le renforcement de la présence militaire des États-Unis dans la région arctique, signalant que Moscou voudrait qu’elle reste une zone de coopération pacifique.

Lire aussi:

Tsahal affirme avoir déjoué une attaque du Hamas impliquant une arme sous-marine - vidéo
En continu: une roquette tirée depuis Gaza frappe un immeuble à Ashdod, plusieurs blessés
L’hôtel de ville de Nice arbore le drapeau israélien – photo
Tags:
Russie, Arctique, Antony Blinken
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook