Amérique du Nord
URL courte
Par
Le Congrès US envahi par des manifestants (67)
8629
S'abonner

Les accusations d’incitation à l’assaut du Capitole en cause, Facebook a annoncé suspendre le compte de l’ancien Président américain Donald Trump pour deux ans.

Facebook a prolongé vendredi jusqu'en janvier 2023 au moins la suspension de Donald Trump de son réseau social et a annoncé une modification de ses règles concernant le traitement réservé aux responsables politiques qui violent ses conditions d'utilisation.

En mai, le comité de supervision de Facebook avait maintenu cette suspension imposée à l'ancien Président des États-Unis à la suite de l'envahissement du Capitole par ses partisans le 6 janvier à Washington.

Le comité avait néanmoins jugé que le groupe ne pouvait pas imposer une suspension illimitée et avait donné six mois à Facebook pour déterminer «une réponse proportionnée».

La suspension de Donald Trump a été effective à partir de la date initiale en janvier et ne sera rétablie que si les conditions le permettent, a déclaré Facebook.

«Compte tenu de la gravité des circonstances qui ont conduit à la suspension de M.Trump, nous pensons que ses actions ont constitué une violation grave de nos règles qui méritent la plus haute sanction disponible dans le cadre des nouveaux protocoles d'application», a ajouté le réseau social.

Cette décision intervient le jour même où les autorités européennes et britanniques de la concurrence ont lancé des enquêtes sur un éventuel comportement anticoncurrentiel de Facebook dans le secteur des annonces en ligne.

Dossier:
Le Congrès US envahi par des manifestants (67)

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Tags:
suspension, Facebook, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook