Amérique du Nord
URL courte
Par
Sommet Poutine-Biden à Genève (28)
13517
S'abonner

La porte-parole de la Maison-Blanche a déclaré que l’expérience acquise par Joe Biden en 50 ans de vie publique le rendait prêt à sa prochaine rencontre avec Vladimir Poutine à Genève.

Joe Biden sait exactement à quoi s'attendre lors de sa première rencontre avec Vladimir Poutine en qualité de Président des États-Unis puisqu’il a 50 ans de préparation derrière lui, a déclaré ce lundi 14 juin Jen Psaki, porte-parole de la Maison-Blanche, lors d'une conférence de presse donnée à bord d’Air Force One en route vers Bruxelles.

«C'est un voyage très chargé. Et certainement, il passera du temps à se préparer avec son équipe, à parler des possibilités de s'engager sur la voie à suivre avec le Président Poutine. Mais je voudrais aussi répéter qu'il se prépare pour ce moment depuis 50 ans», a indiqué Mme Psaki en réponse à une question portant sur la préparation du le Président américain pour sa future entrevue avec M.Poutine.

Elle a rappelé que la politique étrangère, la sécurité nationale et les activités menées par M.Biden sur la scène internationale étaient «un domaine sur lequel était centrées ses 50 années de vie publique» et que les deux chefs d’État avaient déjà eu de nombreuses conversations par le passé. Elle s’est ainsi dite d’accord avec une remarque de la Première dame des États-Unis, Jill Biden, selon laquelle son mari était même «surpréparé».

«Son point de vue est que ce n'est pas une rencontre sur la confiance, ce n'est pas une rencontre sur l'amitié. C'est une rencontre qui doit déterminer où nous pouvons trouver un terrain d'entente, et aussi parler franchement sur les domaines qui nous préoccupent», a ajouté Mme Psaki.

Après le sommet du G7 en Cornouailles M.Biden s'est rendu à Bruxelles, où un sommet de l'Otan est programmé pour ce lundi. Le 16 juin, il retrouvera son homologue russe à Genève.

Premier sommet Poutine-Biden, aucune percée en vue?

Les Présidents russe et américain échangeront donc dans deux jours, en Suisse. Pour M.Biden, ce sera sa première rencontre avec M.Poutine en qualité de Président.

Selon le service de presse du dirigeant russe, les discussions seront consacrées à l’état et aux perspectives des relations entre Moscou et Washington, à la stabilité stratégique, à la lutte contre le Covid-19 et au règlement des conflits régionaux.

À la veille du sommet, plusieurs hauts responsables des États-Unis ont déclaré que l’administration Biden souhaitait que ses rapports avec la Russie soient prévisibles, mais que ce n’était pas encore le cas. Le Président américain a déclaré le 13 juin partager l’avis de son homologue russe selon lequel les relations entre les deux pays se trouvaient au plus bas.

Pour le Kremlin, la prochaine entrevue revêt une importance énorme, mais ne promet pas de percée.

Le 12 juin, la Maison-Blanche a annoncé que les deux chefs d’État ne donneraient pas de conférence de presse conjointe à l’issue de leur entretien, mais s’exprimeraient en solo devant les journalistes. Cette information a été confirmée par le Kremlin.

Dossier:
Sommet Poutine-Biden à Genève (28)

Lire aussi:

«État Mafia»: des manifestants anti-pass s’en prennent à un pharmacien à Montpellier - vidéos
Le pass sanitaire désormais obligatoire pour la pratique du football
L’intrusion de gens du voyage met ce club du foot français dans une «situation catastrophique» - photos
«Il y a quelque chose sur votre menton»: Joe Biden pris au dépourvu devant les caméras - images
Tags:
Jennifer Psaki, Russie, Vladimir Poutine, Joe Biden, Jill Biden, sommet, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook