Ecoutez Radio Sputnik
    Le départ de Paris. L'arrivée à Moscou

    Le départ de Paris. L'arrivée à Moscou

    Analyse
    URL courte
    0 0 0

    La cinquième course cycliste Paris-Moscou a prix le départ le 4 juillet près de la tour Eiffel.


    La cinquième course cycliste Paris-Moscou a prix le départ le 4 juillet près de la tour Eiffel. Cette année elle a été consacrée au 65ème anniversaire de la Victoire dans la Seconde  Guerre Mondiale et s'est déroulé sous la devise « Non à la guerre ! Non au fascisme !  Pour un monde sans armes ! Pour des nouvelles sources d'énergie au nom du maintien de la paix ! »  (Nie wieder Krig - Nie vieder Faschismus - Frieden schaffen ohne Waffen. Mit neuen Energien fur den Frieden)

    L'idée de ces courses des amateurs de vélo appartient à l'Allemand Konni Schmidt de la ville de Kaiserslauten. Dans les années 1970 il a crée une organisation « Un vélo pour la paix et pour des nouvelles énergies ». Depuis ce moment il voyage avec tous ceux qui partagent ses vues sur les routes de l'Europe. « Nous prenons connaissance de l'Europe, de son histoire, de ses habitants et de sa nature et nous essayons de renforcer l'amitié entre tous les peuples  qui habitent en Europe.   Nous tachons d'attirer l'attention aux problèmes  qui inquiètent les gens du monde entier », écrit Konni dans un prospectus qui explique les objectifs de l'organisation.  Entre temps, déjà en 1980 il a organisé une course cycliste  pour soutenir les JO à Moscou et il est arrivé pour la première  fois  en vélo avec un groupe de gens qui partageaient ses idées dans la capitale de l'Union Soviétique.  Et voilà c'est déjà la cinquième course cycliste Paris-Moscou. « Comment était votre départ le 4 juillet  devant la Tour Eiffel ? - demande notre correspondent Igor Yazon au coordinateur de la course cycliste en Russie Igor Ivakhnenko.

    Il y a eu un petit meeting, - raconte Igor. -Nos amis français nous ont accompagné, nous avons visité des lieux mémorables de la Première, de la Seconde guerre mondiale et d'autres guerres, les lieux des combats de 1812-1813, nous avons  vu les complexes mémoriaux à Verdun, à   Leipzig. Les gens de plusieurs nationalités et de plusieurs pays ont participé à la course, mais la mémoire commune sur l'histoire des guerres nous a uni et la préoccupation pour l'avenir du monde nous a rapproché encore plus.

    La longueur totale du marathon est de 4400 km. Les cyclistes ont traversé le territoire de la France, de la Belgique, de l'Allemagne, de la Pologne, de la Biélorussie et de la Russie. Le 27 août après 56 jours de trajet le marathon est arrivé à Moscou au Mont Poklonnaya. Ensuite les participants ont déposé des oeillets  rouges  au Tombeau du soldat inconnu et la Flamme éternelle  près du mur du Kremlin.  Après la cérémonie de la déposition des fleurs le correspondant de « la Voix de la Russie » a parlé avec Konni Schmidt qui s'exprime très bien en français.

    Vous avez écouté un reportage sur un marathon cycliste Moscou-Paris, consacré au 65ème anniversaire de la Seconde guerre mondiale qui s'est terminé le 27 août.

    Lire aussi:

    Plus vite que le vent: un cycliste fonce à la vitesse de 90 km/h sur une autoroute (vidéo)
    USA: la police se saisit d'un cycliste qui a «désamorcé» un sac à dos suspect (vidéo)
    Deux cyclistes échappent par miracle à la mort dans un tunnel ferroviaire (vidéo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik