Ecoutez Radio Sputnik
    Akounine à Paris

    Akounine à Paris

    Photo: RIA Novosti
    Analyse
    URL courte
    0 0 0

    Il est considéré en Russie et ailleurs, comme le numéro un du polar russe, auteur de la série Erast Fandorine, avec pour personnage principal un détective privé hors du commun : noble, dévoué, incorruptible, fidèle à ses principes.


    Il est considéré en Russie et ailleurs, comme le numéro un du polar russe, auteur de la série Erast Fandorine, avec pour personnage principal un détective privé hors du commun : noble, dévoué, incorruptible, fidèle à ses principes. Ces idéaux ne sont pas une figure de style. En dehors de son activité littéraire, Boris Akounine est connu aussi pour ses engagements militants, notamment dans l’affaire Khodorkovski – Lébedev. Il est l’une des personnalités les plus actives dans la lutte pour la libération de ces hommes. Le 7 avril, la Librairie parisienne du Globe, spécialisée en vente de livres russes, a invité l’écrivain à l’occasion de la sortie à Moscou du recueil «Khodorkovski. Articles. Dialogues. Interviews ». Dans les pages de cet ouvrage, Boris Akounine, mais également Lioudmila Oulitskaïa et Boris Strougatski, tous des grands noms de la littérature russe contemporaine, s’entretiennent avec l’ex-parton de Youkos en évoquant la condition personnelle de ce dernier, les sujets politiques courants et les grands thèmes philosophiques. Le dialogue épistolaire d’Akounine avec Khodorkovski, publié dans ce recueil, remonte à 2008. Son apparition, l’écrivain l’explique par son intérêt de préciser les détails du dossier escamotés par de nombreuses interprétations. Pour Akounine, l’histoire est classique, avec ses héros et ses anti-héros. Mais le fait d’être réelle la rend véritablement dramatique. « Vous savez, dit l’écrivain en s’adressant à son interlocuteur, j’ai l’impression qu’actuellement vous êtes plus libre que vos adversaires… Vous êtes un homme unique : d’abord vous avez gagné plus que les autres pour, ensuite, perdre tout… sans regretter. Est-ce vrai? »

    Les textes du livre qui paraîtra en français prochainement sous le titre «Paroles libres »  ne sont pas intéressants que sur le plan historique ou sociologique, mais également littéraire. L’interlocuteur des trois écrivains est doué d’un talent d’expression, Akounine y insiste tout particulièrement. Aucune surcharge ou fausse émotion. Rien de superflu. Un texte clair, concis mais parfaitement nuancé.

    La présentation parisienne du livre « Khodorkovski. Articles. Dialogues. Interviews » n’est pas une première. Elle a été précédée de celles de Moscou et de St Pétersbourg qui ont réuni un grand nombre d’orateurs. La rencontre boulevard Beaumarchais était, certes, plus intimiste. Ce qui n’est pas un défaut vu l’émotion véhiculée par les récits et les témoignages de Boris Akounine. Le public a beaucoup apprécié cet homme, intègre et fidèle à ses principes; quelqu’un dont l’opinion peut ne pas correspondre entièrement à la vôtre mais que vous ne manquez pas d’écouter avec respect.

    Lire aussi:

    Pourquoi les politiciens occidentaux citent de plus en plus les écrivains russes
    Quel bon vent a amené Boris Johnson en Russie?
    Les restes des trois journalistes russes assassinés en Centrafrique rapatriés
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik