Ecoutez Radio Sputnik
    La ville de Mychkine attend les touristes français

    La ville de Mychkine attend les touristes français

    Photo: RIA Novosti
    Analyse
    URL courte
    0 13 0 0



    Fin mai le groupe de travail franco-russe s'est réuni pour la dixième fois à Uglitch, une ville sur la Volga située à 200 km à l'est de Moscou. Les maires de plusieurs villes russes – Uglitch, Dmitrov, Mychkine, Souzdal, Tobolsk, Azov, Koungoura, Yelabouga faisant partie de l'Association des petites et moyennes communes touristiques – ainsi que la ministre adjointe du Sport, du Tourisme et de la Jeunesse, Nadejda Nazina ont participé à cette réunion. Du côté français il y avait le directeur du département de l’industrie et de la coopération internationale du ministère de l’Economie Pascal Rogar et la directrice générale de l'Association nationale des maires des sites classés et des communes touristiques Géraldine Leduc. La principale conclusion à laquelle sont arrivés les participants de la réunion, c'est qu'il est impératif de promouvoir le tourisme entrant et sortant, de coopérer d'avantage dans le domaine des infrastructures touristiques, de favoriser le jumelage entre les petites et moyennes communes russes et françaises. « Les petites et moyennes communes touristiques vont ainsi devenir une sorte de locomotive du développement de la coopération entre la Russie et la France », a dit la maire d'Uglitch et présidente de l'Association des petites et moyennes communes touristiques, Eleonora Cheremetieva.

    La délégation française s'est également rendue dans la ville de Mychkine située sur la rive gauche de la Volga. Aujourd’hui Mychkine qui compte 7 000 habitants, peut se vanter de ses 21 sites touristiques, ses 8 hôtels et maisons d'hôtes. Tous les ans plus de 150 000 touristes visitent la ville de Mychkine. Ce sont pour la plupart les touristes russes mais comme a dit Géraldine Leduc à notre correspondant Igor Yazon, la ville mérite l'attention des touristes étrangers et notamment français. Le nom de la ville signifie d’ailleurs « la ville des souris » en français :

    La maire adjointe pour les relations internationales de la ville d'Uglitch, Elena Kanaéva a accompagné la délégation française dans le voyage à Mychkine, Dmitrov, Souzdal, Uglitch :

    « On est vraiment content d'avoir pu montrer à la France nos petites communes, dit Elena Kanaéva. Parce que lorsque notre association s'est rendue en novembre dernier en France, à Paris et à Strasbourg, pour participer à l'année croisée Russie-France, nous avons présenté nos petites et moyennes communes. Les Français nous ont alors surnommés « la petite Russie ». Ils disaient que c'était une vraie découverte pour eux. Moscou et Saint-Pétersbourg, ils les ont déjà connus et visités mais ils ignoraient le reste du pays. Lorsqu'ils sont venus chez nous et ont vu nos petites communes de leurs propres yeux, ils étaient vraiment émerveillés par ce qu’il avaient vu et par les gens qu'ils avaient rencontrés. Pour nous c'était aussi une raison d'être fiers car les Français ont pu ainsi voir que nous ne vivions pas dans la misère, qu'il y avait de la vie partout en Russie et non seulement dans les grandes villes. On est très contents d'avoir pu montrer la province russe. On sera ravi de recevoir des touristes français. Vous savez bien qu'en Russie, nous avons quoi montrer et par quoi étonner nos hôtes étrangers ».

    La directrice générale de l'Association nationale des maires des sites classés et des communes touristiques Géraldine Leduc a parlé de la ville de Mychkine sur la Volga où elle s'était récemment rendue avec la délégation française afin de promouvoir la coopération entre les petites et moyennes communes touristiques de Russie et de France.

     

    Lire aussi:

    De Venise à Barcelone, la grogne monte contre les touristes
    Bientôt un petit «Courchevel» sur les rives du lac Baïkal
    La Corée du Nord ambitionne de devenir un centre du tourisme en Extrême-Orient
    "Vous n'êtes pas les bienvenus", rejet du tourisme de masse en Europe
    Un député allemand confirme le renouveau de l'intérêt des touristes pour la Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik