Ecoutez Radio Sputnik
    Le prince Iouri Dolgorouki, fondateur de Moscou

    Le prince Iouri Dolgorouki, fondateur de Moscou

    Analyse
    URL courte
    0 30
    S'abonner

    Le monument au gouvernant considéré comme fondateur de Moscou y prend place en 1947. Le prince Iouri Dolgorouki fait partie des personnages les plus controversés de l’histoire russe.


    Le monument au gouvernant considéré comme fondateur de Moscou y prend place en 1947. Le prince Iouri Dolgorouki fait partie des personnages les plus controversés de l’histoire russe. Fils de Vladimir II Monomaque, Grand-prince de Kiev, son ambition le pousse à monter un jour sur le trône kiévien et à s’adjoindre de nouvelles terres. D’ailleurs c’est pour cela qu’il est surnommé Dolgorouki (aux bras longs).

    Voici la description qu’en donne l’historien russe de renom Vassili Tatichtchev : « De grande taille et de forte carrure, il avait un visage blanc, de petits yeux et un nez long et tordu. Grand amateur de la bonne chair et des femmes, il préférait les réjouissances aux faits guerriers qu’il laissait à la guise et à la convenance de ses courtisans et favoris ». 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Photo: ru.wikipedia.org

    Devenir le Grand-prince, voici le rêve qu’il caresse tout au long de sa vie et que se réalise finalement. Pourtant, il reste le fondateur de Moscou dans l’histoire et le souvenir de ses descendants. C’est sur l’ordre de Iouri Dolgorouki qu’en 1147 une ville est fondée aux confins obscurs de la Russie du Nord-Est pour en protéger les frontières et porte toujours le nom de Moscou. Le petit village de ce nom se dressait sur une petite colline au confluent de trois rivières. Cet emplacement paraissait idéal au Grand-prince pour en faire un fortin. En 1147, au retour d’une expédition contre la ville de Novgorod, il envoie la missive suivante au prince de Tchernigov Sviatoslav, son parent, allié et père d’Igor, personnage du « Dit de la Troupe d’Igor » : « Mon frère, viens me voir à Moscou! ». 

    C’est la première mention de la future capitale de Russie qu’on trouve dans la Chronique Ipatiev et la date officielle de sa fondation. A cette époque Moscou n’est qu’un petit fortin limitrophe de la principauté de Souzdal dont la situation géographique avantageuse au coeur des terres russes en fait par la suite un centre stratégique important.

    La position centrale de Moscou était encore mal comprise au XIIème siècle mais la ville n’en occupait moins une bonne position à la frontière des principautés de Smolensk, de Souzdal, de Riazan, de Seversk et de Novgorod et au croisement de nombreuses routes et voies d’eau. Iouri Dolgorouki fonde en plus de Moscou plusieurs villes et fortins dont Doubna, Pereyaslavl-Zalesski et Kostroma.

    Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que la responsabilité de son auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement la position de la rédaction de Sputnik.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik