Ecoutez Radio Sputnik
    Une très prochaine candidature

    Une très prochaine candidature

    Photo: EPA
    Analyse
    URL courte
    0 0 0

    Les présidentielles approchent à grands pas, le premier tour a déjà lieu le 22 avril et le parti au pouvoir n’a officiellement toujours pas de candidat.


    Les présidentielles approchent à grands pas, le premier tour a déjà lieu le 22 avril et le parti au pouvoir n’a officiellement toujours pas de candidat.  Mais Nicolas Sarkozy semble fin prêt à annoncer sa candidature la grande interview aux allures de programme présidentiel qu’il a accordé au Figaro Magazine est un pas décisif vers une déclaration de son intention à rester à la tête du pays.

    L’interview portant le titre « Mes valeurs pour la France » annonce les grandes lignes du programme de Nicolas Sarkozy, un référendum sur les indemnisations des chômeurs, pour rendre plus stricte ce système et garantir au chercheurs d’emploi plus de formations, il a également parlé d’une importante réforme au sein de l’éducation, le président s’est prononcé contre le mariage homosexuel, en motivant cette décision par le fait qu’il est contre l’homoparentalité. Le discours radical du président avec une forte tendance « droite » était vivement attendu par les français, l’interview du figaro était déjà sur toutes les langues en milieu de semaine alors que le magazine ne paraît que le samedi.

    Maintenant que le président Sarkozy a fait le plus grand pas vers le candidat Sarkozy, on reste dans l’attente de voir la manière avec la quelle il va l’annoncer. Les conseillers du président doivent éplucher tous les précédents, annoncer sa candidature joue un rôle important dans le déroulement de la course à l’Elysée, doit il être naturel comme Mitterrand ou solennel comme Balladur, prendre un bain de foule comme Jacques Chirac, ou encore envoyer un fax à l’AFP comme l’a fait Lionel Jospin ? Ce qui est sûr c’est que le président sortant doit s’exprimer, bien que les sondages montrent qu’il est toujours derrière le candidat du PS François Hollande, d’autres sondages affirment que plus de 60% des Français souhaitent que Nicolas Sarkozy s’exprime au plus vite. Selon certaines sources proches de l’Elysée l’attente ne devrait plus être très longue, certains annoncent même ce jeudi comme la date clef.

    Lire aussi:

    Sarkozy sur le quinquennat Macron: «Ça va très mal se finir»
    Sarkozy dans le rôle de conseiller de Macron: le calendrier du Président n’attend pas
    Les Macron et les Sarkozy réunis discrètement pour un dîner à l’Élysée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik