Ecoutez Radio Sputnik
    La France convainc l’UE de régler ensemble le conflit en Centrafrique

    La France convainc l’UE de régler ensemble le conflit en Centrafrique

    Analyse
    URL courte
    0 0 0

    Deux événements emblématiques pour la République Cetrafricaine, l’un à Bruxelles et l’autre dans la capitale tchadienne Ndjamena, se sont produits à la fin de la semaine dernière. Ils sont appelés à changer la donne dans ce pays qui traverse une crise militaire et politique profonde. En cédant aux pressons françaises, les représentants des pays de l’UE réunis à Bruxelles, ont abouti à un accord de principe sur la création d’une mission militaire européenne pour appuyer l’opération conjointe menée par les contingents français et africain en Centrafrique. A leur tour, les participants du sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale réunis à Ndjamena, ont avalisé la proposition du président tchadien Idriss Deby sur la démission du chef de l’état centrafricain par intérim Michel Djotodia et la nomination à sa place d’Alexandre-Ferdinand Nguendet. « Le chaos sera terminé, les pillages seront terminés, les exactions seront terminées », a promis M. Nguendet qui exerce également les fonctions de président du parlement provisoire de la RCA. Interrogé par notre observateur Igor Yason, le politologue africain Dr.Djimadoum Ley-Ngardigal a commenté par téléphone depuis Paris ces événements et la situation en RCA dans son ensemble.

    Lire aussi:

    Centrafrique, la Russie va-t-elle vraiment supplanter la France?
    Quand la présence russe en Centrafrique agace la France
    Centrafrique: stabilisation russe contre chaos français
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik