Analyse
URL courte
0 331
S'abonner

Le matériel de guerre américain est à nouveau au Vietnam à la veille du 40e anniversaire de la libération du Sud du pays aussitôt après la mise en service d'un sous-marin russe dans la marine de guerre de la république.

Les spécialistes vietnamiens ont eu la possibilité d'apprécier l'avion et l'hélicoptère américains ainsi que les navires de la 7ème flotte.

L'information est largement commentée sur Internet. On évoque, par exemple, le bombardement du Vietnam par les navires de la 7ème flotte américaine et les avions pendant la Seconde guerre de résistance. D'aucuns supposent que le matériel de guerre américain ait été livré en prévision de la visite du premier ministre russe Dmitri Medvedev et de celle du secrétaire général du parti communiste vietnamien en Chine.

Le député russe Andrei Klimov ayant accompagné Dmitri Medvedev au Vietnam estime qu'en intensifiant la coopération militaro-technique avec la Russie, les leaders vietnamiens accordent à juste titre une attention sérieuse au matériel de guerre américain:

En dépensant leur argent, dit le parlementaire, les Vietnamiens veulent le faire le plus efficacement possible ce qui est tout à fait normal. Qui plus est, dans le contexte de la concurrence au Vietnam, nos entreprises militaires seront contraintes d'améliorer la qualité des produits. Au lieu de se reposer sur les lauriers, il faut apprécier les acquis des partenaires. Pendant les guerres de résistance le Vietnam recevait à peu près gratuitement les armes et le matériel de guerre soviétiques et ne prêtait pas attention à la qualité.

Aujourd'hui le Vietnam n'est plus le petit frère de la Chine ni de l'Amérique ni de la Russie. Les Vietnamiens dépensent les moyens budgétaires et voudraient que le rapport entre le prix et la qualité des produits soit admissible. Le prix et la qualité des armes russes sont plus élevés que ceux des armes américaines. Quand nos amis vietnamiens s'en convaincront, la coopération militaro-technique bilatérale prendra de l'ampleur.

Or, les Vietnamiens envisagent sérieusement dès aujourd'hui les contacts avec la Russie. La coopération militaro-technique n'est pas moins dynamique: toutes les clauses envisagées aux pourparlers avec Dmitri Medvedev sont appliquées. Les leaders vietnamiens ont réaffirmé leur disposition à poursuivre la coopération dans la sphère militaire. Ils comprennent que la Russie est un allié sérieux du Vietnam, souligne le parlementaire russe Andrei Klimov.

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que la responsabilité de son auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement la position de la rédaction de Sputnik.

Lire aussi:

La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Covid-19, en continu: l'UE fait face «à sa plus grande mise à l'épreuve» de son histoire, selon Merkel
Tags:
matériels de guerre, Andreï Klimov, Dmitri Medvedev, Chine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook