Analyse
URL courte
Par
1917
S'abonner

Tous les espoirs sont liés aux Américains. Selon Porochenko, ils seront les bienvenus les voir dans l'Est de l'Ukraine. L'OTAN a envoyé précédemment à Kiev des instructeurs pour faire renaître l'esprit de combat de l'armée ukrainienne.

Porochenko s'est adressé même au Secrétaire général de l'ONU. Un commentaire laconique du service de presse du président ukrainien permet de se faire une idée de la réaction de Ban Ki-moon: l'initiative a été en quelque sorte soutenue. Le silence est signe d'assentiment. Si Ban Ki-moon avait exprimé verbalement le soutien, les services des relations publiques du président auraient proclamé à tort et à travers le triomphe de la diplomatie ukrainienne. On n'a, d'ailleurs, pas su passer sous silence le mécontentement du Secrétaire général vu la violation du cessez-le-feu et l'irrespect des ententes de Minsk. Porochenko en accuse les républiques populaires de Lougansk et de Donetsk. Les soldats de la paix dont il s'agit en Ukraine depuis février pourraient régler le problème.

Il est possible que l'ONU soit la pierre d'achoppement dans la voie vers la réalisation du rêve de Porochenko. De telles décision devraient être approuvées par le CS de l'ONU où la Russie bénéficie du droit de veto. Quelles conséquences peut avoir une tentative d'agir au mépris de l'ONU? Le président du Centre des communications stratégiques Dmitri Abzalov estime:

De telles décisions ont déjà été adoptées au mépris de l'ONU. La KFOR: les forces de paix de l'OTAN a déjà participé à l'opération de paix en Yougoslavie ayant entraîné la désintégration du pays. De ce fait, l'introduction d'un contingent armé sans mandat de l'ONU, d'autant plus d'un segment ou d'une structure armée genre OTAN entraînerait sans doute des problèmes très sérieux, en premier lieu en Ukraine.

A Debaltsevo
© Sputnik . Mikhail Voskresensky
La situation avec les instructeurs militaires envoyés en Ukraine sous l'égide de l'OTAN est beaucoup meilleure. 300 paras américains sont arrivés fin avril dans la région de Lvov avec 705 équipements militaires, des centaines de pare-balles et de casques, 85 appareils de vision nocturne et plus de 200 radiosystèmes. Les Américains partiront après les manœuvres de six mois et l'équipement restera. On ne saurait que saluef l'aspiration de l'administration ukrainienne d'instruire l'armée mais quelles en seront les conséquences? L'expert de l'Académie des sciences militaires Vladimir Prokhvatilov répond à cette question:

Cela est fait pour instruire les sergents ukrainiens. Plusieurs centaines d'instructeurs américaines très forts ont débarqué en Ukraine. Ils instruiront plusieurs centaines de sergents en leur assurant une excellente formation: théorique et pratique. Ceux-ci instruiront, à leur tour, les soldats ukrainiens. Ainsi, il sera possible de recruter une armée de plusieurs dizaines de milliers d'hommes maîtrisant plus ou moins les méthodes contemporaines de guerre, la discipline, les principales règles du service militaire. Je ne pense pas que l'aptitude au combat de l'armée ukrainienne augmente. Les Américains ont déjà instruit l'armée irakienne qui a tout de suite jeté les armes en s'abritant des commandos de l'Etat islamique. 

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que la responsabilité de son auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement la position de la rédaction de Sputnik.

Lire aussi:

Ukraine: le CS de l'Onu se penchera sur l'envoi d'un contingent de paix
Casques bleus pour l'Ukraine: Moscou rejette cette initiative
Situation dans le Donbass (2015)
Règlement de la situation en Ukraine (2014)
Tags:
ONU, République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL), République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), OTAN, Vladimir Prokhvatilov, Petro Porochenko, Ukraine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook