Ecoutez Radio Sputnik
    pièces de monnaie

    Le Conseil d’affaires des BRICS a salué la création d’un pool de réserves monétaires

    © Sputnik. Host Photo Agency BRICS/OSC / Kirill Kallinikov
    Analyse
    URL courte
    Victoria Issaïeva
    0 1122201

    Les leaders des pays représentant cinq civilisations de trois continents se sont réunis à Oufa, la capitale de la république de Bachkirie.

    Le sommet des Brics qui se tient cette année en même temps et dans le même endroit que le sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai, a ouvert ses portes le 8 juillet dans la ville qui, dans l'histoire, a servi de relais entre l'Asie centrale et la Russie car elle se situait à la croisée des routes commérciales de l'époque.

    L'ouverture du sommet des Brics a été marquée par la réunion du Conseil d'affaires des Brics fondé en mars 2013 en marge du 5e sommet du groupe qui a eu lieu en Afrique du Sud. L'objectif de cet organisme qu'est le Conseil d'affaires est de promouvoir des liens économiques, commerciaux, le business et l'investissement entre les pays membres. Dans une interview à la radio Sputnik, le vice-président de la Chambre de commerce et d'industrie russe Georgy Petrov a défini les grands axes de l'activité du Conseil: « Nous en avons 7 dans les domaines comme l'industrie, les finances, l'agriculture, la formation des cadres, les problèmes liés aux barrières administratives, l'énergie et l''économie verte. Notre objectif majeur consiste à parvenir à mettre en place des projets conjoints. Cela étant on comprend bien que nous coopérons beaucoup sur la base bilatérale. Le commerce russo-chinois est le commerce le plus important. Nous nous efforçons tout de même de parvenir à la coopération entre trois, quatre, voire cinq parties. Ce n'est pas facile. Mais de tels projets voient déjà le jour, ils résultent des discussions au niveau des groupes de travail, mais aussi au niveau du Conseil d'affaires ».

    Parmi les problématiques que le Conseil d'affaires des Brics considère comme prioritaires, on retrouve l'assouplissement du régime des visas au sein du groupe, l'harmonisation des standards techniques entre les pays et l'amélioration du climat des affaires aussi bien que la baisse des barrières administratives. Il s'agit également de la mise en place d'un réseau de transport développé qui pourrait faciliter la mobilité des habitants des pays des Brics…

    La veille de l'inauguration des sommets, les banques centrales des Brics ont signé un accord sur le soutien mutuel des membres du groupe dans le cadre de la création d'un pool de réserves monétaires. Les entrepreneurs et hommes d'affaires des Brics ont salué le lancement d'un fonds de réserves monétaires altrénatif au FMI et ont exprimé leur volonté de travailler avec. « Il va de soi, poursuit Georgy Petrov, que tous les participants au forum d'aujourd'hui ont signalé l'importance de la création de la Banque de développement, d'une nouvelle Banque de développement. De cette façon nous recevons un nouveau mécanisme financier sans lequel il est impossible de réaliser d'importants projets d'infrastructure».

    Un document final a été adopté à l'issue de la réunion. Les membres du Conseil d'affaires des Brics ont signé la déclaration d'investissement qui sera remis le 9 juillet aux leaders des Brics. Cette déclaration étant une feuille de route pour les projets d'investissements, pour leur financement, pour le rapprochement des dispositions législatives dans le domaine d'investissement qui soient démocratiques dans tous les pays.

    Lors du Conseil d'affaires qui a inauguré le sommet des Brics, les représentants du business des cinq pays n'ont pas caché leur optimisme quant à l'avenir du groupe des Brics, de l'alliance qui de par son activité et structure symbolise la naissance d'un monde multipolaire.

    Lire aussi:

    Sommets BRICS/OCS: le président iranien à Oufa
    Coup d’envoi des sommets des BRICS et de l'OCS à Oufa
    Les BRICS lancent un équivalent du FMI au capital de 100 Mds USD
    Tags:
    BRICS, Afrique du Sud, Chine, Brésil, Inde, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik