Asie
URL courte
Par
1617927
S'abonner

Le dirigeant de la Corée du Nord a expliqué pourquoi Pyongyang renforçait son armée, en dévoilant de nouveaux missiles stratégiques pendant un défilé militaire dédié au 75e anniversaire du Parti du travail.

Pyongyang augmente son potentiel militaire pour se protéger, elle n’a pas l’intention de frapper la première, a déclaré samedi 10 octobre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un lors d’un défilé militaire consacré au 75e anniversaire du Parti du travail au pouvoir.

«La Corée du Nord n’augmente pas ses forces armées pour les diriger contre quelqu’un. Nous essayons de nous protéger et n’utiliserons jamais la force les premiers», a indiqué M.Kim, avant de promettre qu’un «châtiment» attend les ennemis de Pyongyang en cas d’attaque.

Le dirigeant n’a pas mentionné les États-Unis dans son discours.

Lors du défilé de ce samedi, la Corée du Nord a dévoilé de nouvelles armes stratégiques. Selon plusieurs spécialistes, le missile balistique intercontinental (ICBM) géant Pukguksong 4-A (Étoile polaire), qui a été présenté sur un véhicule à 11 essieux, serait l'un des plus grands missiles balistiques intercontinentaux mobiles (ICBM) au monde s'il devenait opérationnel.

En mars, les médias ont annoncé que la Corée du Nord avait effectué des essais de nouveaux missiles tactiques.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Kim Jong-un, Corée du Nord, missiles, missiles balistiques, missiles intercontinentaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook