Asie
URL courte
Par
15412
S'abonner

La police de Delhi a ouvert une enquête préliminaire contre les créateurs du document contenant des recommandations données à Greta Thunberg sur le contenu de ses tweets à propos de la révolte des agriculteurs indiens. Les enquêteurs dénoncent un complot.

La police indienne a ouvert une enquête préliminaire contre les créateurs d’un document partagé par l'éco-activiste Greta Thunberg sur Twitter visant à soutenir les manifestations dans le pays, relate la chaîne d’information indienne Times Now.

La «boîte à outils» postée par la militante de 18 ans détaille notamment une liste de «messages suggérés» concernant les manifestations des agriculteurs et conseille comment encourager les gens à en organiser dans ou à proximité des ambassades indiennes. Le tweet a été retiré dans la foulée, mais une capture d’écran circule toujours.

Selon Times Now, les enquêteurs évoquent un complot. Ils estiment que la Fondation canadienne pour la justice poétique est derrière ce document.

D’après eux, il y est demandé à la militante de partager les messages d’autres célébrités qui tweetent sur le même sujet, y compris Rihanna.

Le tweet de Rihanna sur les manifestations

La star américaine Rihanna a déclenché la colère des autorités indiennes avec le retweet d’un article sur les manifestations des agriculteurs contre les nouvelles lois en Inde qui libéralisent les marchés.

Le gouvernement, le ministère des Affaires étrangères et même des célébrités appellent à dénoncer les étrangers qui tentent de briser l’unité du pays.

Depuis le 26 novembre, des dizaines de milliers d'agriculteurs, la plupart venus du Pendjab (nord du pays), manifestent dans des camps érigés sur de grands axes routiers en périphérie de New Delhi en protestant contre la politique libérale du gouvernement qui pourrait faire baisser le prix d’achat de leurs denrées.

La tension est montée d'un cran le 26 janvier, jour de la fête nationale, lorsque des milliers de manifestants sur des tracteurs sont entrés dans la capitale avant de prendre d'assaut l'emblématique Fort rouge.  Les affrontements ont fait un mort et des dizaines de blessés parmi les policiers.

Lire aussi:

Castex: «Il faut tout faire pour retarder le confinement»
«Sur les plans diplomatique et militaire, l’UE ne peut absolument pas être prise au sérieux»
Castex annonce la mise en «surveillance renforcée» de 20 départements, l'ensemble des Franciliens concernés
Tags:
Twitter, Greta Thunberg, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook