Asie
URL courte
Par
151156
S'abonner

La présidence française a annoncé que des respirateurs seraient prochainement livrés à l’Inde, ébranlée actuellement par une «tempête» épidémique.

La France enverra des respirateurs dans les prochains jours en Inde pour aider le pays à faire face à l'augmentation massive de cas de coronavirus, a déclaré dimanche l'Élysée.

Les États-Unis ont également l'intention de coopérer avec l'Inde et de lui fournir un soutien supplémentaire, notamment des médicaments, a déclaré le conseiller du Président américain pour la sécurité nationale Jake Sullivan.

Sur fond d’aggravation de la situation épidémique en Inde, les Pays-Bas ont décidé de suspendre les vols de passagers depuis ce pays à partir de lundi à 18 heures (16h00 GMT) jusqu'au 1er mai.

«Tempête» de coronavirus

Le Premier ministre indien Narendra Modi a exhorté dimanche ses compatriotes à se faire vacciner et à faire attention, expliquant que la vague d'infections avait fortement déstabilisé l'Inde, alors que le pays enregistrait encore un nombre record de contaminations en une journée.

L'Inde est frappée par une deuxième vague de l'épidémie particulièrement forte qui fait un mort toutes les quatre minutes à Delhi, l'agglomération qui abrite la capitale.

Le pays a fait état de 349.691 cas supplémentaires dimanche, un quatrième record consécutif, pour un total de 16,96 millions de cas, dont 192.311 décès, a indiqué le ministère de la Santé.

Les hôpitaux de Delhi et de partout dans le pays refusent actuellement des patients faute de stock d'oxygène et de lits disponibles.

«Nous étions confiants, nous étions heureux après avoir réussi à combattre la première vague, mais cette tempête a bouleversé le pays», a déclaré Narendra Modi à la radio.

Son gouvernement est fortement critiqué pour avoir assoupli les mesures de restriction sanitaires en début d'année, alors que le nombre de contaminations détectées chaque jour se maintenait autour de 10.000. Les grands rassemblements religieux et politiques ont été à nouveau autorisés.

Nombres d'hôpitaux et de médecins ont envoyé des messages d'alerte signifiant qu'ils ne pouvaient plus répondre à l'afflux de patients.

Lire aussi:

Une femme en état de démence blesse un policier au couteau avant d'être abattue
Rixe entre deux bandes rivales en pleine rue en Seine-Saint-Denis – vidéo
Israël organise les plus grandes manœuvres de son histoire: vers un nouveau conflit au Moyen-Orient ?
Tags:
Covid-19, Inde, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook